Un magistrat ivre a fini en cellule de dégrisement début août. Accompagné de ses deux enfants, ce dernier s'en était pris à des policiers.

Même sans le vouloir l'alcool fait des ravages. Début août, un magistrat de 48 ans en vacances à Montpellier, accompagné de ses deux jeunes enfants, a été interpellé ivre. Selon une information de RTL, l'homme avait, de ce fait, pris une voiture de police... pour un taxi et en avait insulté les occupants. Le parquet de Montpellier a déclaré ce lundi que l'homme serait prochainement jugé pour "outrage aux forces de l'ordre".

L'homme, vice-président en poste dans un tribunal du Nord-Pas-de-Calais, était à pied avec ses enfants lorsque par de grands gestes il a invité une voiture de police à s'arrêter. En effet, le magistrat avait pris ce véhicule... pour un taxi ! Il souhaitait être raccompagné chez lui, ce que les forces de l'ordre ont refusé, rapporte RTL. Et malgré les tentatives de raisonnement des agents et de ses enfants, l'homme alcoolisé n'a pas compris et les a insultés.

A lire aussi : Montpellier : la police demande aux hôteliers de surveiller les gens des pays de l’est

Publicité
Un procès à venirInterpellé sur les coups de 23 heures pour leur avoir proféré des insultes, l'homme sous l'emprise de l'alcool a également frappé les deux policiers en arrivant aux portes du commissariat. Placé en cellule de dégrisement puis en garde à vue. Il sera prochainement jugé en correctionnelle pour "outrage aux forces de l'ordre".

Vidéo sur le même thème : Montpellier : comment faire face à la chaleur?