Suite aux attentats qui ont endeuillé la France vendredi 13 novembre, Miss Rhône-Alpes 2015, une candidate de confession musulmane, a exprimé sa crainte d’être victime d’amalgames.

"C’était un rêve de petite fille". Voici les mots de Nora Bengrine, une candidate à Miss France 2016 de confession musulmane. Interrogée par Metronews, la Miss Rhône-Alpes 2015 a expliqué craindre d’éventuelles discriminations suite aux attentats de Paris. "Les dernières semaines ont été très difficiles pour moi car je suis musulmane, et j'espère que les gens ne feront pas d'amalgame", a-t-elle ainsi confié.

Visiblement touchée par les récents évènements, la jeune étudiante en langues étrangères appliquée veut s’ériger en rempart contre toute stigmatisation. "Je suis contente que la communauté musulmane ait condamné le terrorisme car je n'ai pas été élevée dans ces valeurs", a-t-elle expliqué. La Miss de 20 ans a également insisté sur l’importance pour le public de comprendre que sa mère voilée n’est pas un obstacle au fait qu’elle va défiler en maillot de bain.

Sa mère l'a inscrite au concours de beauté

Publicité
Au contraire, c’est même elle qui l’a inscrite au concours de beauté sans la prévenir. Si Nora Bengrine a accepté d’y participer, c’est d'ailleurs en partie pour "réaliser les rêves" de sa mère. "Jusqu’ici elle n'a pas pris beaucoup de temps pour elle. J'aimerais la faire voyager mais je n'en ai pas encore les moyens", a-t-elle déploré. Il va néanmoins falloir qu’elle prenne son mal en patience. Le verdict n’aura lieu que le 19 décembre prochain.

En vidéo sur le même thème - Le message émouvant d'une passante sur les attentats de Paris

mots-clés : Miss france
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité