Tout juste élue Miss France, Marine Lorphelin a confié sur un plateau de télévision avoir eu recours à la chirurgie réparatrice pour son nez.

Elle s’est fait opérée du nez. Marine Lorphelin, la nouvelle Miss France a avoué qu’elle avait eu recours à la chirurgie réparatrice. Invitée sur le plateau de l’émission "Faut pas rater ça" sur France 4, la belle Bourguignonne a en effet expliqué : "c’est une chirurgie réparatrice. J’avais un petit kyste sur le nez lorsque j’étais adolescente, ce n’était pas très beau". Le sujet a été avancé par la chroniqueuse Isabelle Morini-Bosc qui a remarqué une petite imperfection sur le nez de la belle brune. "J’ai trouvé un petit défaut adorable, une toute petite cicatrice que vous avez sur le nez", lui a-t-elle déclaré. Visiblement peu surprise de cette remarque et encore moins gênée, Miss France 2013 s’est aussitôt exclamée : "Vous l’avez repérée !".

Ce que dit le réglement

Publicité
Marine Lorphelin n’avait effectivement aucune raison de s’inquiéter puisque l’acte chirurgicale auquel elle a eu recours n’est absolument pas interdit par le règlement du comité Miss France. Celui-ci prévoit en effet que les candidates au titre de reine de beauté du pays puissent subir des petites opérations visant à "améliorer un aspect disgracieux". Il leur est cependant interdit d’avoir des tatouages, des piercings et des lentilles de contact colorées. Les implants mammaires et autres opérations de chirurgie esthétiques sont également éliminatoires.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité