Jeudi matin, une octogénaire de 87 ans a été retrouvée, les mains ligotées, dans le coffre de sa voiture. C’est une joggeuse qui a découvert le véhicule entrain de couler dans le canal, à Longeville-en-Barrois.

© AFP

Une personnes âgée de 87 ans a été ligotée et placée dans le coffre de sa voiture par deux individus cagoulés. Elle a échappé à la noyade grâce à une joggeuse qui a vu le véhicule couler dans le canal, à Longeville-en-Barrois.

"Elle a été surprise dans son sommeil"

L’octogénaire, célibataire et sans enfant, a été réveillé à l’aube, jeudi matin, par deux individus cagoulés qui se sont introduits chez elle. Violents, ces derniers lui ont alors demandé sa carte bancaire ainsi que des bijoux laissant la maison "sens dessus-dessous". C’est ensuite que les deux malfrats lui ont mis un vêtement sur le visage et  ligoté les mains afin de la jeter, à 4 km de là, dans le canal de Longeville-en-Barrois.

"Elle a indiqué avoir été surprise dans son sommeil à l'aube, a priori par deux hommes qui l'ont questionnée en la bousculant, voire en la violentant, pour obtenir sa carte bancaire et des bijoux. Au bout d'un certain temps, ils lui ont attaché les mains avec un vêtement et l'ont mise dans le coffre de son véhicule", a expliqué le procureur de Bar-le-Duc, Rémi Coutin.

Découverte par une joggeuse

A 8 heures du matin, ce jeudi, une joggeuse a aperçu une voiture en train de couler. La vielle dame essayait de sortir de sa voiture en déplaçant la planche arrière de celle-ci. D’autres joggeurs se sont à leur tour arrêtés pour constater les faits. Ils ont ensuite alerté les ouvriers de la zone industrielle qui se trouve à proximité. L'un d'eux a alors sauté dans le canal et a brisé une vitre du véhicule afin de secourir l’octogénaire.

Publicité
La femme de 87 ans, « choquée », a été hospitalisée, mais ses jours ne sont pas en danger. «Ce sont des faits extrêmement violents, sans précédent dans la région. Toutes les pistes sont ouvertes», a indiqué Rémi Coutin, qui a saisi la police judiciaire de Nancy.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

5 commentaires

Vous êtes durs, Taubira vous

Portrait de nemobebe43

Vous êtes durs, Taubira vous dirait qu'il ne faut pas trop les punir (si on les retrouve). Ces salopards, ce n'est pas de leur faute et puis si on les punis, ils ne pourront pas se réinsérer...... Honte à eux et à elle avec son laxisme......

Votez pour ce commentaire: 

Ces gens méritéraient qu'on

Portrait de lunatu

Ces gens méritéraient qu'on leur fasse la même chose.

Ou pire, prison à perpetuité dans le noir sans contact avec personne. La conscience du néant, pire que la peine de mort.

Votez pour ce commentaire: 

où la violence va t-elle s

Portrait de nic99

où la violence va t-elle s'arrêter ? c'est de pire en pire.

Votez pour ce commentaire: 

Les voleurs ne sont pas

Portrait de Mylilou

Les voleurs ne sont pas seulement des voleurs mais aussi des pourritures. Et les pourritures on s'en débarrasse !

Votez pour ce commentaire: 

On peut en tout cas les

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

On peut en tout cas les mettre au frais pendant un certain temps. Attenter à la vie de personnes vulnérables est le pire crime qui puisse exister.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité