Dans la nuit de dimanche à lundi, trois enfants ont été découverts morts par la police à Bar-le-Duc (Meuse). Ils auraient été tués par leur propre mère.

© AFP

Cinglante découverte à Bar-le-Duc dans la Meuse. Trois enfants, âgés de 2, 3 et 5 ans ont été retrouvés sans vie par la police ce dimanche soir, au domicile de leur mère.

La femme, âgée de 39 ans, les aurait étouffés dans leur lit alors qu’elle les gardait pour le week-end. Alertés par la famille d’accueil dans laquelle les bambins étaient placés, les policiers se sont rendus au domicile de la mère vers 21 heures. "Cette femme était séparée du père des enfants et vivait seule à Bar-le-Duc. Elle avait un droit de visite et d'hébergement pour le week-end, mais n'a pas rendu les enfants à 18 heures comme prévu", a indiqué à l'AFP le commandant de police Gilles Hubain.

Sous l’emprise de somnifères

Publicité
En arrivant au domicile de la mère, les policiers l’ont retrouvée "assise sur le canapé, le regard hagard", sous l’emprise de somnifères. La femme aurait par ailleurs voulu se suicider après avoir vraisemblablement étouffé ses deux filletttes et son petit garçon, selon une source proche du dossier. Placée en garde à vue, elle serait encore sous le choc. "Elle parle un petit peu, mais c'est flou", a précisé Gilles Hubain.

Rémi Coutin, procureur de Bar-le-Duc, devrait tenir une conférence de presse ce lundi en fin de journée.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité