Un homme a récemment été arrêté en Isère. Il est soupçonné d’être l’auteur des meurtres de deux petites filles en 1991 et 1996. Le meurtrier présumé serait un voisin des familles des victimes.

Plus de 20 ans après le meurtre de deux petites filles, le tueur présumé va être présenté à un juge. Le parquet de Grenoble (Isère) a en effet annoncé ce jeudi qu’un homme de 37 ans a récemment été interpellé et placé en garde à vue. Il est soupçonné d’être l’auteur des meurtres de Sarah Syad, 6 ans, et Saida Berch, 10 ans, respectivement commis en 1991 et 1996. Les deux petites victimes ont toutes les deux été étranglées et retrouvées à quelques kilomètres du domicile de leurs parents dans la cité de Voreppe.

Son profil ADN retrouvé sur les lieux des crimesDisparue le 16 avril 1991 alors qu’elle jouait dans la rue en bas de son immeuble, son corps avait été retrouvé quelques heures plus tard dans un bois. Son cadavre présentait non seulement des traces de strangulation mais également des traces de violences sexuelles. La petite Sarah Barch avait, quant à elle, disparu le 14 novembre 1996 sur le chemin séparant son domicile du gymnase. Sa dépouille avait ensuite été retrouvée sur le bord d’un canal. Sur la première scène de crime, les enquêteurs avaient découvert des mouchoirs tachés de sperme tandis que sur la seconde ils avaient mis la main sur un magazine pornographique souillé. Ce sont justement ces éléments  - conservés pendant plus de 20 ans - qui ont récemment permis à la police de dresser le profil génétique du tueur. S’apercevant dans un premier temps qu’il s’agissait d’un seul et même tueur pour les deux meurtres, les enquêteurs sont ensuite remontés jusqu’à un dénommé George.

Publicité
Un ami de la familleAgé d’une quinzaine d’années au moment des meurtres, le suspect avait été aperçu en vélo non loin du lieu où avait disparu Sarah Berch. A l’époque entendu comme témoin, c’était même un proche des frères de la victime. "J'en suis malade, je n'arrive pas à y croire", a confié la compagne du suspect au micro de RTL. Selon elle, "Il était gentil, brave, cœur sur la main".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité