Peu d’éléments de l’enquête sur le meurtre d’Alexia Daval ont fuité depuis plus d’un mois. Cela n’empêche pas les avocats des proches de la joggeuse de miser sur un dénouement rapide.

Lorsque l’affaire Alexia Daval a éclaté après la découverte du corps de la joggeuse dans les environs de Gray (Haute-Saône) il y a un peu plus de deux mois, les avocats de ses parents et de son mari, se sont montrés optimistes, misant sur un dénouement avant fin 2017. Il n’en a rien été mais pour autant, maître Schwerdorffer et maître Florand gardent espoir. Sur BFM TV, ce dernier a fait écho à une récente interview de son confrère, se montrant confiant sur la vitesse de l’enquête grâce à des test effectués récemment.

"Ca va être le résultat d’analyses qui vont rentrer à partir du début de l’année. Et à partir de là on aura une idée très précise de qui a ou ont commis (le meurtre, NDLR). Je n’exclue pas un auteur principal et un complice pour le transport du corps", a confié Maître Florand à BFM TV

A lire aussi : Alexia Daval : ses derniers instants en famille 

Un suspect forcément proche

Publicité
Peu avant l’avocat des parents d’Alexia Daval, c’est celui de son mari,Jonathann Daval, qui avait pris la parole sur LCI. Selon Maître Schwerdorffer, il n’y a aucun doute possible sur la proximité géographique du coupable. "Il s’agit de quelqu’un qui a forcément une proximité avec le lieu d’habitation d’Alexia Daval. Seule une personne qui connait le coin a pu placer son corps à l’endroit où il a été retrouvé. C’est un endroit très dissimulé, que l’on ne peut découvrir par hasard en 30 ou 40 minutes et qui est peu praticable", a-t-il commenté. 

Comme Maître Randall, il estime que les analyses et les tests effectués par les autorités permettront de se diriger vers une résolution de l’affaire en isolant "un ou des auteurs potentiels".

Vidéo sur le même thème : Meurtre d'Alexia Daval: les enquêteurs disposent d'indices probants

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité