Jonathann Daval a été interpellé ce lundi matin dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de sa femme. Il était marié avec la défunte depuis 2015.

Qui est Jonathann Daval, le mari d’Alexia Daval, la joggeuse dont le corps a été retrouvé calciné dans les environs de Gray (Haute-Saône) à la fin du mois d’octobre ? L’homme d'une trentaine d'années a été interpellé et placé en garde à vue ce lundi matin, passant ainsi du mari éploré au statut de potentiel suspect. Son domicile a également été perquisitionné.

Jonathann Daval était marié avec la défunte depuis 2015, une union célébrée après près de 10 ans de vie commune. En apparence, le couple semblait très heureux. Six mois avant la disparition de la jeune femme, employée de banque, ils avaient investi le pavillon des grands-parents d’Alexia Daval et venaient de faire installer une piscine dans le jardin. Sportif, Jonathann Daval, technicien en informatique de profession, est décrit comme un garçon "taiseux, très timide mais gentil", par un proche qui s’exprime dans L’Est Républicain.

Une famille marquée par un drame

Jonathann Daval a quatre frères et deux sœurs, avec lesquels il a grandi à Velet. C’est d‘ailleurs dans le bois de cette petite commune, située à quelques kilomètres de Gray, qu’a été retrouvé le corps en partie calciné de la joggeuse. Enfant, la famille du trentenaire a cependant dû faire face à un drame, la perte brutale du père, un épisode dont il parle peu. 

Avec Alexia Daval, Jonathann Daval partageait le goût de la course à pied. Lors de la marche silencieuse organisée en l’honneur de son épouse au début du mois de novembre, il avait d'ailleurs déclaré : "Elle était ma première supportrice, mon oxygène. La force de notre couple nous faisait nous dépasser, dans nos sorties et dans notre vie commune. Cette plénitude me manquera terriblement". Fan de voitures de sport, il rêvait de fonder une famille, un sujet qui selon des personnes proches de l'enquête citées par l’AFP, aurait été source de disputes au sein du couple.

Publicité
Jonathann Daval a été interrogé dès le début des investigations, ce qui n’a d’ailleurs pas manqué de susciter quelques rumeurs à son égard, rapidement écartées par son avocat. Au cours de son audition, il avait notamment expliqué les traces de griffures et morsures sur ses mains en raison d’une dispute, la veille de la disparition de sa femme. Les parents d’Alexia Daval sont eux confiant dans la non-implication de leur gendre, comme l’a confié leurs avocat à l’AFP.

Vidéo : Ce que l’on sait du mari d’Alexia Daval, retrouvée morte en Haute-Saône

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité