Jonathann Daval a avoué mais l’enquête n’est pas terminée pour autant. Quant au procès, il ne devrait pas s'ouvrir avant 2019.

"Les aveux de monsieur Daval sont un début sur le chemin de la vérité", a déclaré l’avocat des parents, Jean-Marc Florand. Et en effet, si le trentenaire a avoué avoir étranglé sa femme et avoir transporté le corps, de nombreux points restent à éclaircir.

Dans un premier temps, les gendarmes vont, comme ces trois derniers mois, étudier le moindre indice afin d’avoir une image très précise de ce qu’il s’est passé dans la nuit du 27 au 28 octobre. Pour étayer le dossier, ils disposent tout d’abord de fibres de tissus retrouvés sur le corps d’Alexia Daval et que sa mère a reconnus comme ceux d’un drap appartenant au couple, relève Le Parisien. Il faudra aussi comprendre pourquoi la jeune femme était habillée en jogging.

Les enquêteurs auront également à déterminer comment son corps a été en partie calciné, alors que Jonathann Daval nie être à l’origine de cette carbonisation. Pour Maître Florand, il sait ce qu’il s’est passé : "soit il l'a brulée, soit quelqu'un l'a fait pour lui et il le sait". Enfin, la procureure de Besançon a évoqué, lors de la conférence de presse donnée mardi soir, la piste d'une dispute qui aurait mené au meurtre, il sera alors nécessaire d’examiner exactement comment elle s’est déroulée.

Un procès très attendu

Concernant Jonathann Daval, il est vraisemblable qu’il reste en détention provisoire en attendant son procès, ne serait-ce que pour assurer sa sécurité. Il sera également soumis à une expertise psychologique, qui devrait permettre de faire la lumière sur sa relation avec Alexia Daval, mais aussi son passage à l’acte. Il devrait être de nouveau interrogé."Il a été entendu par les gendarmes dans le cadre de sa carde à vue, maintenant il ne pourra être entendu que devant le juge d'instruction. Contrairement à la garde à vue où l'avocat ne peut pas intervenir, dans le bureau du juge il peut ", explique Jean-Marc Bloch, ancien directeur de la SRPJ de Versailles à Planet.

Publicité
Quant au procès, la famille d’Alexia Daval va devoir faire preuve de patience. "Il va y avoir une année d’instruction. Le procès devant la cour d’assises aura lieu, probablement, au cours du premier semestre 2019. La comédie que Jonathann a jouée pendant ces trois derniers mois lui coûtera certainement cher devant les jurés", a détaillé Maître Florand.

Jonathann Daval encourt la réclusion à perpétuité.

Vidéo : Du lycée à leur maison à Gray, quelle relation entretenaient Alexia et Jonathann Daval?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité