Jonathann Daval a avoué avoir tué sa femme, mais en garde à vue il a nié avoir brûlé son corps. Une position difficile à assumer pour celui qui est désormais mis en examen pour meurtre.

Jonathann Daval a été mis en examen pour meurtre et écroué mardi soir après ses aveux concernant le meurtre de sa femme, Alexia Daval. Le corps de la joggeuse a été retrouvé dissimulé sous les branchages dans un bois près de Velet et Esmoulins, en Haute-Saône, en partie calcinée. 

Si son époux a confirmé l’avoir étranglé, en revanche il réfute être celui à l’origine de la carbonisation du corps. Pour son avocat, Maître Randall Schwerdorffer, ce sera au juge d’instruction de "l’expliquer". "Je dis simplement que Jonathann a expliqué énormément de choses qui l'accusent. Elles vont le conduire mardi soir en maison d'arrêt et le conduiront à un procès d'assises. Je ne vois pas l'intérêt de Jonathann de dissimuler quoi que ce soit à partir du moment où il a reconnu plus que ce que les enquêteurs espéraient qu'il reconnaisse",  a commenté le conseil du trentenaire mise en examen pour meurtre, à France Info.

Du côté des parents, une autre version

Les parents, d’après leur avocat, croient peu à la version défendue par Jonathann Daval et ses conseils. Pour Maître Jean-Marc Florand, Jonathann Daval sait ce qu’il s’est passé. "soit il l'a brulée, soit quelqu'un l'a fait pour lui et il le sait. Il a commis des choses atroces qu'il a masquées, il a reconnu la mort et avoir transporté le corps", a-t-il estimé en conférence de presse.

Publicité
Pour autant, l'avocat de Jean-Pierre et Isabelle Fouillot sait qu’il va falloir se montrer encore patient avant de connaître tous les détails du meurtre : "On ne peut pas lui demander de tout déballer d'un coup, notamment sur la carbonisation. Les parents n'ont rien vu venir et ils veulent comprendre."

Vidéo : Focus Première : Trois mois pour dénouer l'affaire Alexia Dava

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité