Un homme a été condamné pour avoir publié des photos de son ancienne épouse sur des sites de rencontre libertins et sur la page Facebook du lycée dans lequel elle enseigne.

Un homme de 39 ans a récemment été condamné à un an de prison ferme, mardi, par le tribunal correctionnel de Metz pour avoir diffusé des photos intimes de son ex-femme sur Internet, ainsi que pour l’avoir inscrite sur des sites de rencontres libertins. L’homme, qui n’a pas donné signe de vie depuis le mois d’avril, était absent lors de l’audience. Un mandat d’arrêt a donc été émis à son encontre lors du verdict.

A lire aussi - Prison ferme pour avoir diffusé des photos intimes de son ex-compagne : d'où vient ce phénomène ?

Le prévenu, qui a diffusé "des photos intimes de son ex-compagne sur divers sites internet, blogs et réseaux sociaux", selon Marine Klein-Desserre, l’avocate de son ex-femme, ne s’est pas arrêté là. Il a également publié ces photos sur la page Facebook du lycée dans lequel son ancienne épouse travaille. La plaignante s’était alors retrouvée dans une position délicate et avait dû s’expliquer auprès du proviseur et des parents d’élèves.

L'homme voulait attirer l'attention de son ex-épouse

De plus, l’homme avait inscrit cette dernière sur des sites de rencontres libertins et échangistes sans son accord. Celle-ci recevait alors de nombreux appels et même des visites à son domicile de la part d’hommes pensant avoir rendez-vous avec elle. Au total, elle aurait reçu plus d’une centaine de lettres en deux ans, selon son avocate.

Publicité
L’avocat du prévenu a, lui, expliqué que son client avait utilisé ce "procédé maladroit et dommageable pour attirer l'attention de son ex-épouse" car il souffrait de ne plus voir ses enfants depuis 2012. En plus de sa peine de prison, l’homme devra verser 10 000 euros de dommages et intérêts à son ex-épouse, et 1 000 euros à chacun de leurs trois enfants.

En vidéo sur le même thème - Anonymous s'attaque au "revenge porn"