Alors que les températures pourraient être amenées à augmenter ce week-end, Météo France n’a pas pour autant tiré la sonnette d’alarme. Les températures devraient ainsi passer la barre des 30 degrés d'ici deux jours et ensuite soit se stabiliser, soit augmenter.

Si quelques orages ont éclaté ce jeudi dans les massifs montagneux, la tendance générale reste ensoleillée pour le reste du pays. Le soleil s’installera ensuite sur la totalité du territoire dès vendredi après-midi et les températures devraient augmenter dès samedi : il fera en moyenne 31 degrés au Nord et 32 degrés au Sud. Pour la journée de dimanche, il fera ainsi 32 degrés à Paris et à Strasbourg, 33 degrés à Marseille et Lyon, et le mercure atteindra même 34 degrés à Bordeaux.

Une semaine prochaine plus chaude ?Dès lundi, les températures devraient augmenter avec, en moyenne, 32 degrés au Nord et 33 degrés au Sud. Des pointes pourraient même être enregistrées à hauteur de 35 degrés. "La tendance des jours suivants n’est pas encore assez précise à ce jour pour dire si les températures vont augmenter ou se stabiliser", a expliqué à Planet.fr Patrick Galois, prévisionniste à Météo France. Mais si des hausses de températures sont plausibles, la mise en place d’un plan canicule n’est pas systématique.

Un plan canicule à l’horizon ?"Pour qu’un plan canicule soit déclenché, il faut que les températures moyennes de nuit et de jour sur trois journées glissantes aient dépassé des seuils précis", a indiqué Patrick Galois. De nuit les températures ne doivent pas dépasser un seuil compris entre 18 (pour le Nord) et 24 degrés (pour le Sud), et entre 31 (Nord) et 37 degrés (Sud) pendant les journées.

Publicité
Si un plan canicule est déclenché, ce sera donc décidé au cas par cas pour chaque département. Ce dernier prévoit d'ailleurs des prises de contacts avec les personnes sensibles enregistrées ainsi qu'un renforcement du personnel dans les maisons de retraites. Le plan prévoit également des conseils de comportements diffusés sur les grands médias ainsi que une vigilance renforcée pour le personnel de secours.

Si un plan devait être déclaré, ce ne serait ainsi pas avant le milieu de semaine prochaine et ce, uniquement en cas de forte hausse du mercure. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité