Toutes les alertes aux orages et aux crues ont été levées dans le pays, mais l'heure est au bilan, et il est plutôt lourd à Alès, dans le Gard.

Météo France a levé ce samedi matin les alertes aux orages dans le Gard et les alertes aux crues dans le Gard, l'Hérault et l'Ardèche...Mais les dégâts sont bien là.

Vigicrues, qui surveille les cours d'eau, a expliqué au Parisien que "l'épisode de puies intenses sur les Cévennes est terminé. La vigilance orange est levée sur tous les coours d'eau des départements du Gard et de l'Ardèche", mais "les cours d'eau de cette régiion, qu'ils aient ou non débordé ces derniers jours, pourraient encore présenter ce samedi des phénomènes de montée rapide à l'occasion d'averses ponctuelles puissantes".

Un mois de précipitations en 12 heuresA Alès, dans le Gard, les inondations sont apparues dans la nuit de vendredi à samedi. Météo Consult précise qu'"il est tombé par endroits, en 12 heures, l'équivalent d'un mois de précipitations". Très tôt ce samedi matin, des plongeurs se sont mis à la recherche d'éventuelles personnes qui auraient pu tomber dans le Gardon, le cours d'eau d'Alès.

La préfecture du Gard annonce que "les communes de Mages, de Saint-Martin-de-Valgagues, de Saint-Julien-les-Rosiers et les quartiers du Moulinet et des Tamaris sur Alès [ont été] particulièrement touchés".

Publicité
200 pompiers et quatres hélicoptères ont réalisé deux opérations de sauvetages et vingt-huit mises en sécurité. Le maire de la ville Max Roustan, a évoqué "600 voitures noyées" sur BFMTV. Un centre d'herbergement d'urgence accueille un quarantaine de personnes et 5 000 foyers seraient privés d'électricité selon ERDF.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :