Les finalistes de l’émission MasterChef, diffusée vendredi dernier sur TF1, devaient réaliser une salade niçoise avec des haricots verts et des pommes de terre. Une erreur de recette qui a créé une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Les Niçois ont fait part de leur colère sur les réseaux sociaux après que la recette de la salade niçoise a été revisitée lors de la finale de MasterChef, ce vendredi soir. L’un des chefs étoilés de l’émission, Yves Camdeborde, a conseillé aux candidats d’ajouter des haricots verts ainsi que des pommes de terre à cette salade typique, grave erreur !

"Je suis outré !", "Niçois depuis deux générations et fier de l'être", sont les messages créateurs de la polémique, postés par Félix Macri, membre de la Remembrança nissarda, une association qui perpétue les traditions niçoises.

"J'espérais que les autres chefs, réunis sur le plateau télévisé, allaient le contredire. Lui expliquer que de légumes cuits, il n'y en a pas dans notre salade niçoise. Eh bien non ! Silence sur le plateau. Je n'en reviens toujours pas", a-t-il ajouté.

Ce dernier s’indigne ensuite : "on a atteint le pompon lorsqu'une candidate a ajouté son grain de sel en recommandant la salade frisée. Mais de la laitue, il n'y en a pas non plus !".

Publicité

Colère sur la toile

Les internautes ne sont pas restés indifférents à ces messages. Ils se sont eux aussi déchainés sur la toile. "Et pourquoi pas du maïs aussi, honte à MasterChef !", a commenté Fred. De son côté, Lizoune a écrit : "il n'y a pas d'asperge dans la salade niçoise! Mauvaise connaissance de la cuisine niçoise monsieur Camdeborde". "L'un des chefs proposait des œufs de caille pour remplacer les œufs de poule trop grossiers.... Et le goût, on en fait quoi ?", s’est questionnée Chantal.

Mais aussi à l'Office du tourisme

L'Office du tourisme de Nice, qui n’a vraisemblablement pas apprécié ce changement de recette, a partagé son mécontentement. Le directeur Denis Zanon a ainsi écrit sur le site : "Merci à MasterChef !", "Difficile de se tromper aussi lourdement sur cette recette qui fait partie des basiques de la cuisine. Au-delà de la nécessité pour les organisateurs de MasterChef de réviser et vite leurs classiques, je serais tenté de leur dire merci...", avant d’ajouter : "Merci pour leurs erreurs grossières qui démontrent l'utilité de notre label pour préserver notre cuisine du terroir. Une vingtaine de restaurants ont déjà candidaté pour obtenir ce label, gage de qualité pour les consommateurs. Et ce n'est qu'un début".

"La salade niçoise est un sujet passionnel parce qu'il touche à notre identité. La déformer, c'est nier notre histoire, nos traditions, notre patrimoine", a-t-il poursuivi.

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :