Le quartier de la Castellane à Marseille est actuellement bouclé par la police suite à des coups de feu entendus ce matin. 

Le quartier de La Castellane à Marseille est actuellement bloqué par les policiers après des coups de feu entendus ce lundi 9 février au matin. 

Selon le journal La Provence, des témoins auraient appelé la police après avoir vu des hommes cagoulés tirer en l'air avec des kalachnikovs. 

Des tirs auraient visé les policiers. D'après le directeur départemental de la sécurité publique qui était accompagné d'une équipe de la brigade anticriminelle venus pour repérer les lieux, les tirs auraient frôlé les voitures de police. 

La crèche du quartier a été évacuée, et les évlèves du collège Henri Barnier doivent rester confinés. La police locale attend l'intervention du GIPN. 

Cet événement intervient alors que Manuel Valls est attendu aujourd'hui à Marseille afin d'y parler de sécurité et d'éducation.

12h00 : Selon les informations de BFMTV,le GIGN est arrivé sur place. C'est le directeur de la police de Marseille Pierre-Marie Bourniquel qui aurait été visé par ces tirs rapporte Le Figaro. Toujours selon le quotidien, la cause de ces tirs seraient à chercher du côté d'un contentieux qui oppose les forces de police à des trafiquants concernant un point de vente important de stupéfiants. 

Le Point explique que plusieurs hommes armés seraient postés en faction dans des tours de la cité de La Castellane. Un hélicoptère survole actuellement la zone. Interrogé par iTélé, Jean-Marie Allemand du syndicat Alliance évoque la présence d'"au moins cinq individus avec des tenues militaires".

Sur Twitter, la sénatrice-maire des 15ème et 16ème arrondissements de Marseille parle d'une cité "en état de siège".

 15h30 : Selon les informations du site de La Provence, les enquêteurs de la Police Judiciaire ont trouvé une cache d'armes où se trouvaient une dizaine de kalachnikos au numéro 5 de la cité de la Castellane. 

La police a maintenant quitté les lieux laissant les CRS sécuriser le quartier. 

18h00 : Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve qui s'est rendu sur place en compagnie de Manuel Valls, confirme que sept kalachnikovs et "plusieurs" kilos de drogue ont été retrouvés sur place. Il a également annoncé que des prélèvements d'ADN avaient été effectués afin de "pouvoir procéder à l'arrestation des personnes" responsables de cette fusillade.

 

Publicité
 En vidéo : Coups de feu à Marseille : le quartier de la Castellane bouclé, un véhicule de police ciblé ?

mots-clés : Coups de feu, Marseille
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité