Dans la nuit de jeudi à vendredi, un adolescent de 17 ans a été tué à Marseille, criblé de 23 balles alors qu’il était seul au volant de sa voiture. Les premiers éléments de l’enquête laissent à penser qu’il s’agit d’un règlement de compte, ce serait le cinquième depuis le début de l’année à Marseille.

Un adolescent de 17 ans a été tué par balles dans la nuit de jeudi à vendredi dans le 15ème arrondissement de Marseille. Le jeune homme, Iskander, était au volant de son véhicule, une Renault Clio, lorsque deux individus, sur un deux roues, sont arrivés à sa hauteur et lui ont tiré dessus. Le tireur a vidé son chargeur sur la victime, ce qui, selon les enquêteurs, laisse penser qu’il était expérimenté. Selon une source policière, l’arme serait un "pistolet mitrailleur de calibre 9 mm." Iskander a été touché à la tête et au buste. Selon les marins-pompiers de Marseille qui l’ont pris en charge, il n’aurait pas immédiatement succombé à ses blessures.

La théorie du règlement de compteLe procureur adjoint de Marseille, Christophe Barret, l’affirme : "le mode opératoire fait évidemment penser à un règlement de comptes." De plus, la victime était originaire de la cité Micocouliers, une cité sensible du 14ème arrondissement de Marseille. Il était connu des services de police pour avoir trempé dans de petites affaires de stupéfiants ainsi que pour des délits de conduites sans permis. Le préfet de police de Marseille, Jean-Paul Bonnetain, déplore l’âge de la victime, un adolescent de 17 ans, mort criblé de balle dans une affaire de drogue. "C’est effrayant comme destin" a-t-il confié au micro de BFM TV.

Publicité
Le 5ème règlement de compte depuis le début de l’annéeCette année, la fin du mois de février et le début du mois de mars ont été très meurtriers à Marseille, avec 5 morts en moins de trois semaines. L’année dernière 24 personnes ont été tuées à la suite de règlements de comptes dans la région marseillaise. La garde des Sceaux, Christiane Taubira, et le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, doivent se rendre à Lyon lundi pour faire un premier bilan des ZSP - Zones de Sécurité Prioritaires, un dispositif mis en place en juillet 2012. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité