Le professeur de confession juive attaqué lundi matin dans une rue à Marseille parle de "la haine" vue dans les yeux de son agresseur.

Au lendemain de son agression dans une rue à Marseille, le professeur de confession juive, prénommé Benjamin, a livré son témoignage dans les colonnes de La Provence. La veille, alors qu’il se rendait dans une école juive où il enseigne, l’homme, qui portait une kippa, a été agressé par un homme muni d’une machette qui lui a asséné plusieurs coups, le blessant au dos et aux mains.

A lire aussi Marseille : un juif poignardé par des partisans de Daech

L’agresseur, né en 2000, a pris la fuite après son agression, laissant son arme blanche sur les lieux de l’attaque. Il a finalement été retrouvé par la police peu après, et a indiqué avoir agi "au nom d’Allah" et de l’Etat islamique.

"Je lui disais d’arrêter de me frapper mais il continuait"

"J’ai très mal au dos, j’ai du mal à me déplacer, raconte l’enseignant de 35 ans à La Provence. J’attends aussi les résultats d’analyses quant à l’état de mes reins qui pourraient avoir été touchés par la violence de certains coups".

Le professeur se souvient encore de "la haine vue dans les yeux de (s)on agresseur" : "Je lui disais d’arrêter de me frapper mais il continuait et je ne pensais pas m’en sortir vivant." Son avocat, Me Fabrice Labi, a raconté que son client lui avait confié ceci : "J’ai eu le sentiment qu’il voulait me décapiter, mais la machette était souple (la lame était émoussée, Ndlr),il n’y avait pas de prises, et j’étais protégé par le blouson que je portais." Notamment sa Torah, qui a amorti certains coups de lame.

Publicité
Et alors que l’homme pourrait légitimement nourrit quelques rancœurs, il a déclaré n’avoir "aucune colère mais de la peur et de l’appréhension quant à l’avenir." Est-ce à dire qu’il pourrait quitter la France ? Non, répond-il. Mais il affirme "réfléchir" à l’idée d’enlever prochainement sa kippa lorsqu’il sortira dans la rue.

Vidéo sur le même thème : Agression antisémite à Marseille: l'inquiétude de la communauté juive