Le personnel de cantines marseillaises a découvert lundi midi des vers et des chenilles dans les plats de riz et de choux qui devaient être servis aux enfants au déjeuner, a révélé le journal La Provence.

Lundi midi, le personnel de l'ensemble des cantines marseillaises a découvert des vers et des chenilles dans les choux et le riz qui devaient être servis aux écoliers. Les plats, préparés par la société Sodexo, le prestataire de la ville, ont été renvoyés et remplacés par un repas de substition.

Alors que ce n'est pas la première fois qu'un tel cas se produit, le directeur régional Sodexo Education, Aurélien Blanchet, a assuré que les derniers incidents sont liés au mode de production bio. Les produits bio composent en effet 30% des repas. "Notre fournisseur livre six tonnes de brocolis, et sur deux écoles on retrouve de petites chenilles dans la tête du chou. Comme on est en bio, qu'il n'y a pas de traitement phytosanitaire, on a eu cela", s'est-il défendu. Quant au chou-fleur, en cours d'analyse, ce n'est pas un ver, mais "plutôt un insecte" qui serait introduit dedans, a ajouté Aurélien Blanchet.

"Un audit complet de la société"

Publicité
Certains parents d'élèves ont menacé de porter l'affaire devant les tribunaux, a affirmé le quotidien La Provence. Ces derniers devaient être reçus ce mardi par l'adjointe au maire déléguée à l'éducation. Le maire de la cité phocéenne, Jean-Claude Gaudin, a pour sa part posté un message sur son compte Twitter : "pour éviter tout autre désagrément aux enfants marseillais, j'ai demandé un audit complet de la cuisine centrale de la société."

Vidéo : des vers et des chenilles à la cantine (Marseille)