Visée par une enquête préliminaire pour « incitation à la haine raciale », Marine Le Pen risque-t-elle de se retrouver bientôt devant la justice française ? Une commission du Parlement européen s’apprête à se prononcer sur la question de son immunité.

Marine Le Pen bientôt devant la justice ? C’est ce qui pourrait arriver si le Parlement européen décidait de lever son immunité parlementaire. Visée par une enquête préliminaire pour « incitation à la haine raciale » pour des propos tenus en 2010, la présidente du Front national serait dans une mauvaise posture. Selon la BBC, une commission du Parlement européen s’est en effet prononcée la semaine dernière à l’issue d’un vote à huis clos. La décision finale sera connue le 11 juin prochain. Si ce premier avis n’est que consultatif, il serait, d’après une source proche du dossier, « très défavorable » à Marine Le Pen.

Si le Parlement devait ratifier ce vote, la présidente du FN pourrait se voir mise en examen et se retrouver devant la justice pour des propos jugés racistes tenus en 2010. En déplacement à Lyon, Marine Le Pen avait comparé les prières de rue des musulmans avec l’Occupation durant la Seconde Guerre mondiale. « Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s'il s'agit de parler d'occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c'est une occupation du territoire » avait-elle déclaré.

Publicité
Sous le coup de plusieurs plaintes émanant de différentes associations luttant contre le racisme, Marine Le Pen avait vu la France demander au Parlement européen, en 2012, via le ministère de la Justice, la levée de son immunité parlementaire, empêchant toute action en justice durant son mandat. Marine Le Pen pourrait alors avoir à répondre de ces propos devant un tribunal. Une procédure qui a touché Bruni Gollisch à deux reprises, mais aussi Jean-Marie Le Pen en 1998, quand il avait qualifié les chambres à gaz des nazis de « détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale ».  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :