Le maire d’un petit village du Maine a récemment annoncé qu’il allait prochainement passer la bague au doigt de son compagnon. Plus de détails sur cette union.

Quelques jours après l’union des tous premiers mariés gays de France à Montpellier, le maire d’un petit village de 226 âmes situé près d’Angers (Maine) a annoncé qu’il avait lui aussi l’intention d’épouser son compagnon. Christophe Dehier et Jean-François, en couple depuis 14 ans, devraient ainsi prochainement s’unir par les liens du mariage. "On a suffisamment vu cette écharpe en tête des cortèges des opposants. C'est un pied de nez à certains confrères et une façon de sortir de toute cette période trouble, en livrant un message positif à ceux qui peinent à assumer leur homosexualité", a expliqué le maire de La Fosse-de-Tigné.

Leur intégration est "parfaitement réussie"Originaire de la région parisienne, le quarantenaire dirige cette commune rurale depuis 2008. Gérant de salles de réceptions et de chambres d’hôtes, Christophe Dehier assure n’avoir jamais souffert de critiques de la part de ses administrés. Lui et son compagnon, estiment même que leur intégration est "parfaitement réussie". "Les gens l'ont su rapidement et ne nous l'ont jamais reproché. Avant les élections, l'ancien maire, qui est devenu un ami, m'avait dit attends-toi à avoir des remarques sur les bulletins de vote. Mais le jour du scrutin, nous n'avons eu qu'une seule surprise dont nous n'avons toujours pas décrypté le sens : une liste entièrement rayée sauf mon nom qui était souligné en rose !", se plaît même à raconter l’élu.

Publicité
Concernant le mariage en lui-même, le maire souligne qu’ils le font par amour et pour se protéger en cas de décès de l’un ou de l’autre. La cérémonie est prévue pour le 5 octobre prochain. Elle devrait être célébrer par les deux adjoints de l’élu.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :