Pour faire entendre leurs revendications contre le mariage gay, des militants de la Manif pour tous ont décidé mercredi de lâcher des poules devant l’Assemblée nationale.  Une initiative qui s’est notamment soldée par la morte de 4 volatiles écrasés.

©AFP

Ca caquetait mercredi devant l’Assemblée. Le mariage gay a été voté mais ils ne lâchent rien. Décidés à faire entendre leurs arguments, des militants de la Manif pour tous ont organisé mercredi une opération commando dans le plus grand secret. Quelques minutes avant les traditionnelles questions au gouvernement, ils ont en effet débarqués devant le Palais Bourbon pour y lâcher quelque 450 poules amenées par camion. Mais c’était sans compter sur les volatiles apeurés qui ont majoritairement refusé de descendre sur les pavés.

Les policiers courraient après les poulesAu final, seule une trentaine cocottes se sont risquées à fouler le sol de la capitale. Les autres préférant rester dans les camions. Les touristes et Parisiens qui passaient par là ont néanmoins pu assister à une scène cocasse : des policiers slalomant entre les voitures des ministres qui se rendaient à l’Assemblée pour tenter de rattraper les poules, en vain. Indulgents quelques minutes, ils ont ensuite mis fin à cette opération en demandant aux conducteurs des véhicules de reprendre les animaux et de repartir. Les camions ont alors décidé de se diriger vers la place Vendôme pour tenter une nouvelle opération mais celle-ci a été empêchée in extremis.

Publicité
La fondation Brigitte Bardot va porter plainteToutes les poules n’ont cependant pas pu être récupérées et 4 d’entre elles se sont fait écraser, tandis que d’autres ont pris la fuite. "On vient d’avoir un appel du commissariat du 16e arrondissement de Paris pour nous demander de venir récupérer 60 poules au Bois de Boulogne", a indiqué le porte-parole de la fondation Brigitte Bardot, Christophe Marie. Et celui-ci de prévenir : "On va porter plainte, c’est complètement irresponsable d’utiliser des animaux de cette manière".

Vidéo : Regardez les poules lâchées devant l'Assemblée

Publicité