Marc Machin, qui avait été placé en garde à vue vendredi pour une affaire de vol, passera en comparution immédiate ce lundi devant le juge.

Marc Machin doit être jugé ce lundi en comparution immédiate pour “fait de vol avec violence”. L’audience est prévue pour 13h30 à la 23e chambre correctionnelle, a indiqué maître Louis Balling, son avocat. L'homme de trente ans a été interpellé par la police vendredi aux abord de la rue Championnet à Paris (18e). Il était soupçonné d’être “en possession d’un téléphone volé de marque Samsung”. Il aurait tenté de s’en débarrasser peu avant son interpellation.“J’ai vraiment envie de m’en sortir”L’homme a purgé sept années en prison pour le meurtre de Marie-Agnès Bedot en 2001, dont il avait été accusé à tort. Libéré en 2008, il avait été définitivement acquitté 20 décembre 2012 à l’issue de son procès en révision. Mais en mai 2010, il a été à nouveau condamné pour trois agressions sexuelles. "J'étais rattrapé par mes vieux démons, ma colère et ma frustration ont pris le pas sur ma réflexion", avait déclaré Marc Machin devant le tribunal."Effectivement j'ai un passé chaotique, douloureux, fissuré. J'ai commis des choses dont je suis honteux" mais “j’ai vraiment envie de m’en sortir”, avait-il ajouté.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité