Frigide Barjot, la porte-parole de la Manif pour tous affirme que les photos prises lors de la manifestation du 24 mars ont été "truquées". Une information démentie par l’AFP et par la police.

Frigide Barjot crie au complot. Selon la porte-parole de la Manif pour tous, les photos prises lors de la manifestation du 24 mars dernier ont été retouchées. Au micro de RTL dimanche matin, elle a en effet déclaré : "Avant de parler des manifestations, j’ai un scoop à vous livrer sur RTL. Nous avons la preuve aujourd’hui que les photos de la manifestation du 24 mars que la préfecture a publiées sont truquées". Dénonçant une "manipulation de la par du gouvernement", Frigide Barjot a ensuite affirmé que la préfecture de police avait flouté les clichés pris pendant l’évènement en vue de "minimiser le nombre de manifestants". Les organisateurs de la manifestation ont estimé à 1,4 million le nombre de personnes descendues dans les rues ce jour-là, contre 300.000 selon la police.

Forte de ces accusations, la porte-parole de ce mouvement anti-mariage gay a par ailleurs assuré qu’un reportage de 10 minutes réalisé par Tprod et en ligne sur le réseau social Facebook, pouvait attester de ce qu’elle avance.  Décidée à prouver qu’elle a raison, Frigide Barjot a également indiqué qu’elle avait déposé un référé afin d’obtenir les clichés de la préfecture de police.

"Les images en lignes n’avaient pas été manipulées"De leur côté, l’Agence France Presse (AFP) et la préfecture de police ont aussitôt tenu à démentir les accusations portées par la porte-parole de la Manif pour tous. L’AFP a ainsi expliqué que "les photos mises en ligne par la préfecture de police, de très basse définition, sont tellement compressées qu’il en résulte une déperdition d’informations qui pouvait laisser penser qu’elles avaient été retouchées". Et l’agence d’ajouter qu’après avoir "minutieusement visionné" la bande originale, elle peut assurer que "les images en lignes n’avaient pas été manipulées".

Publicité
La préfecture de police a, quant à elle, rappelé que "les organisateurs ont toujours la possibilité de visionner dans ses services le film vidéo (...) comme ont pu le faire plusieurs journalistes cette semaine encore, et constater ce faisant que les photographies ne sont en rien modifiées ou maquillées". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité