C'est une effroyable facette de la famille Turpin qui vient d'être dévoilée au grand jour. David Allen et Louise Anna Turpin sont accusés d’avoir séquestré et affamé leurs 13 enfants dans leur résidence Californienne. 

Dimanche, une jeune fille au nom de Turpin contacte le 911 vers six heures du matin. Aux policiers de Californie, elle raconte qu’elle a réussi à s’échapper de son domicile à Perris, où certains de ses frères et sœurs sont encore enfermés et parfois même attachés à leur lit. C'est le début du scandale.

Dêpéchées sur place, les forces de l’ordre ont fait des découvertes plus terribles les unes que les autres. Les policiers sont effectivement tombés sur "plusieurs enfants enchaînés à leur lit avec des chaînes et des cadenas dans un environnement sombre et nauséabond", ont-ils expliqué dans un communiqué. Les enfants sont affamés et font souvent beaucoup plus jeunes que leur âge. Ils sont rapidement emmenés à l'hôpital.

Ces découvertes ont profondément choqué, et même au delà des frontières américaines. Et pour cause, la famille Turpin semblait plutôt normale. 

Comment les voisins n’ont rien vu ?

Kimberley Milligan, voisine de la famille Turpin, ne s’attendait pas à une telle nouvelle : "Comment personne n'a vu quoi que ce soit?" a-t-elle déclaré au Los Angeles Timesavant de répondre elle-même à la question : "Vous savez que quelque chose ne va pas, mais vous ne voulez pas avoir une mauvaise image des gens". Alors qu’elle a emménagé il y a quelques années, la famille l’a chaleureusement accueilli dans le quartier.

Kimberley Milligan a toutefois tiqué plusieurs fois en voyant les Turpin. Elle n'a fini par voir que trois des 13 enfants "de temps en temps", vêtus "comme des prêtres" quand il s'agissait de monter dans la voiture familiale. Surtout, elle a été interpellée par leur teint très pâle.  D'autres témoignagnes font écho à ces étrangetés. Une autre voisine raconte avoir vu en pleine nuit quatre enfants dans le jardin en train de dérouler du gazon. "C'était un peu bizarre, tous les quatre étaient sur le terrain en train de dérouler le gazon", a-t-elle détaillé.

Une famille très religieuse

Tout semblait normal même pour le reste de la famille des Turpin. Si la mère de David Allen a aussuré selon CNN qu'il s'agissait d'une "famille respectable", la soeur de Louise Anna Turpin, a expliqué "être dévastée pour ses nièces et neveux". David Allen Turpin était identifié dans l’annuaire du département de l’Education comme proviseur du pensionnat de Sandcastle, qui est un établissement mixte et pourtant "non religieux". Six étudiants seulement étaient inscrits dans cet établissement : "un en cinquième, sixième, huitième, neuvième, dixième et douzième année", selon le Los Angeles Times.

Publicité
Très pieu, l’ingénieur de chez Northrop Grumman, entreprise de technologie aéronautique et de défense, et la femme au foyer, âgés respectivement de 56 et 49 ans, ont été "incapables" de donner des explications concernant leur motivation. Ils sont accusés d’avoir affamé, séquestré et enchaîné leurs enfants dans leur résidence familiale pendant une durée non précisée. En détention leur caution a été fixée à neuf millions de dollars. 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité