Mais où est Valérie Trierweiler ? Elle est actuellement à Madagascar pour réaliser un reportage à paraître prochainement dans Paris Match. Bien loin de l’effervescence que suscite son livre en France…

Merci pour ce moment explose actuellement les records de ventes. Sorti jeudi dernier, l’ouvrage était en rupture de stock dès le lendemain. En quatre jours, 145 000 exemplaires ont été vendus, ce qui propulse ce livre au rang de "meilleur démarrage de l’année" et ce, toute catégories confondues. D’autres exemplaires devraient prochainement remplir les étagères vides des librairies mais en attendant, des petits malins n’hésitent pas à revendre leur exemplaire jusqu’à trois fois son prix sur Internet. C’est un carton plein pour Valérie Trierweiler. Celle-ci devrait d’ailleurs empocher un véritable petit pactole. On parle de plus de 600 000 euros.

A lire aussi  - Trierweiler explose les records de ventes avec son livre, Hollande "durement touché"

Aucun commentaire, pas même un tweetMais alors que son nom est quasiment sur toutes les bouches, que ce soit pour vanter ou critiquer son livre, Valérie Trierweiler se fait plus discrète que jamais. Après avoir exprimé ses premiers regrets quant au traitement fait de son œuvre mercredi dernier, l’ancienne compagne de François Hollande n’a plus réagi publiquement. Pas de déclaration à la presse, pas de photos d’elle prises à la volée au pied de l’immeuble du 15e arrondissement où elle habite… pas même un tweet. En pour cause : Valérie Trierweiler a pris le large. Loin du tumulte de Paris et des réactions en cascade que provoque Merci pour ce moment, l’ex-Première dame s’est envolée en toute discrétion à destination de Madagascar.

A lire aussi – Valérie Trierweiler : ses premiers regrets après la sortie de son livre

Publicité
Un reportage sur la condition des femmesEngagée auprès du Secours populaire, elle ne s’y est cependant pas rendue dans un but humanitaire. Là-bas, Valérie Trierweiler réalise un reportage pour Paris Match, le magazine qui l’emploie depuis 1989, sur la condition des femmes dans la Grande Ile. Mais alors que le Secours populaire a, au même moment, inauguré six bornes-fontaines financées par ses soins, l’ancienne compagne de François Hollande a tputefois accepté de faire une entorse à son programme pour y assister en tant que marraine de l’association.

Vidéo sur le même thème : Merci pour le moment : "un immense succès comme on en a tous les 10 ans