Un chef d’entreprise de 39 ans a été kidnappé lundi à la place de son PDG. Ses ravisseurs ont toutefois décidé de le garder et de demander une rançon.

Erreur sur la personne. Pensant enlever le PDG de Henri Fraise, une grosse entreprise de Madagascar, des ravisseurs ont en  fait kidnappé le directeur général de la société, lundi dernier. Après s’être aperçus de leur méprise, les malfaiteurs se sont aussitôt excusés auprès de l’épouse de leur otage. Loin de vouloir relâcher ce dernier, ils l’ont finalement gardé et ont même demandé une rançon. D’après la police, celle-ci s’élèverait à 240.000 euros. François Raphaël "a été kidnappé à bord de son véhicule lundi soir par quatre hommes armés d'une kalachnikov et d'un pistolet automatique, ils demandent maintenant 3,5 milliards de francs malgaches (environ 240.000 euros), mais il n'y a pas encore eu de paiement", a ainsi indiqué le commissaire Fidy Andriamandry,  chef de la brigade criminelle d’Antananarivo.

Ils ne feront pas de mal au chef d’entrepriseAgé de 39 ans, l’otage a été enlevé vers 19h30  alors qu’il s’apprêtait à rentrer chez lui où sa femme et ses trois enfants l’attendaient. A environ 200 mètres de son domicile, lui et son chauffeur ont en effet été pris à partie par quatre homme cagoulés et armés. Ceux-ci ont cassé la vitre du véhicule avant d’ordonner au conducteur de s’accroupir à l’arrière. Prenant le contrôle de la voiture, les malfaiteurs l’ont conduite sur près de 6 km avant de l’abandonner avec le chauffeur. Ils sont ensuite partis avec le chef d’entreprise. Nul ne sait où ils se trouvent désormais.

Publicité
Lorsqu’ils ont contacté la femme de leur otage, les ravisseurs ont toutefois assuré qu’il ne lui ferait aucun mal. "Nous sommes sur une ou deux pistes sérieuses", a de son côté déclaré le chef de la brigade criminelle.  Et alors que les kidnapping se sont multipliés à Madagascar au cours de ces derniers mois, c’est la première fois qu’un Français y est enlevé.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :