Alors que sera diffusé ce soir le premier épisode de "Mariés au premier regard" sur "M6", le journal "20 Minutes" s'est renseigné sur l'un des experts en amour, Stéphane Robert. 

Le premier épisode de Mariés au premier regard sera diffusé ce soir, à 21 heures, sur M6. Mais à en croire une enquête de 20 Minutes, l'un des trois experts en amour de l'émission est très douteux. Il s'agit de Stéphane Edouard, "sociologue de couple". Sur son site, Hommesdinfluence.com, Stéphane Edouard donne des leçons comme : "Où rencontrer des filles comme Nabilla ?" "Auriez-vous réagi comme notre auditeur devant cette allumeuse ?" "Comment dresser [sic] sa femme ?".

A lire aussi - Être féministe en 2016 : qu’est-ce que ça veut dire ?

L'expert donne ses conseils également sur sa chaîne YouTube.  Il ne se prive pas aussi d'orgnaniser des séminaires tarifés, et donne des leçons de relooking ou encore un service de "phone coaching". David Warren, directeur des programmes de Studio 89 qui produit Mariés au premier regard, révèle que Stéphane Edouard qualifie les femmes de "petites salopes". Dans une vidéo intitulée "J'aime les bimbos, c'est grave ?", Stéphane Edouard explique "ce qui plaît aux filles vulgaires, aux poupées plastifiées, aux filles à gros seins". Il aurait aussi comparé les feministes à des "idiotes utiles". 

Les féministes ? Des "idiots utiles"

"Il peut paraître superficiel et il aime repousser les limites mais c’est quelqu’un de très sérieux. Ses études, ses articles et ses conférences nous ont convaincus qu’il avait sa place dans le programme", assure David Warren auprès de 20 Minutes. Sauf que, curieusement, la vidéo n'était plus accessible après l'entretien vendredi. 

Une autre vidéo demeure également introuvable depuis vendredi. Dans celle-ci, Stéphane Edouard conseille un jeune homme qui a un problème avec sa compagne - alcoolique -  qu'il a violée à deux reprises "dans le cadre de la famille" et à l'âge adulte. "Autant celui de la famille j’ai tendance à tous les accréditer et à tous les croire par défaut, autant ceux des soirées j’aimerais bien avoir le film. Enfin le film on va me prendre pour un pervers, mais j’aimerais bien avoir la reconstitution […] avec les dialogues exacts", lâche l'expert.

"Je suis en empathie avec toute personne qui souffre"

Publicité
Celui-ci se défend auprès de 20 Minutes "Il faut bien distinguer la posture de travail, de l’humain. Je suis en empathie avec toute personne qui souffre. La posture du sociologue est de ne jamais prendre pour argent comptant quelque chose qui est déclaratif. Les gens mentent et il est très difficile d’établir des constats indubitables sur du déclaratif". 
Publicité