Un britannique de 48 ans, Julian Stevenson, est accusé d’avoir égorgé sa fillette de 5 ans et son fils aîné de 10 ans. Interpellé à Lyon par la police samedi soir, il a été mis en examen hier pour "homicides volontaires."

Publicité

Julian Stevenson, un Britannique de 48 ans, a été interpellé par la police samedi soir à Lyon. Son ex-femme l’a vu sortir de chez lui les vêtements tâchés de sang. Elle a confié l’avoir vu s’échapper en rollers. La police a pu le rattraper, mais le drame avait eu lieu : ses deux enfants, une fillette de 5 ans et un garçon de 10 ans, ont été retrouvés égorgés dans son appartement. Il a été mis en examen hier pour "homicides volontaires."

Un divorce difficile cause du drame ?
Julian Stevenson a épousé en 2005 une française. Quelques années plus tard, en 2010, ils ont divorcé, ce dernier étant devenu violent envers son épouse. Alors qu’au départ il bénéficiait d’un droit de visite classique, en octobre 2010 à la suite d’un épisode violent avec son ex-femme, ses visites ont été restreintes. Selon une source proche de l’accusé, ce week-end, c’était la première fois qu’il recevait chez lui ses enfants sans la présence d’un tiers.

Une enquête est ouverte
Beaucoup de voisins ont témoigné. Selon les propos recueillis par l’AFP, beaucoup ont dit qu’il était "un peu porté sur l’alcool", qu’il était au chômage et divorcé depuis "2 ou 3 ans pour avoir porté la main sur son épouse." Selon une source judiciaire, un couteau "qui pourrait être l’arme du crime" tâché de sang a été retrouvé dans l’appartement. Il sera expertisé. De l’autre côté de la Manche, Julien Stevenson fait les gros titres. Un porte-parole de l’Office Foreign à Londres a déclaré être "en contact avec les autorités françaises" et attendre "l’issue de leur enquête."
 

Ailleurs sur le web

les derniers articles Société

La France rend actuellement hommage aux victimes du vol AH5017 d’Air Algérie en mettant en berne le drapeau tricolore. Le point sur cet usage de la...

Publiez votre commentaire

Publicité