Dimanche 26 octobre, des contrôleurs lyonnais ont quitté le tramway pour se jeter à la poursuite d'un violeur présumé. Arrêté puis placé en garde à vue, ce dernier a reconnu les faits.

C’est un rôle qui ne leur est pas attribué mais qu’importe. Des contrôleurs sont venus secourir une jeune femme de 23 ans subissant une agression rapportent nos confrères d’Europe 1. Cela s’est passé à Lyon, dimanche matin. Alors que le tramway s’engage sur l’avenue Berthelot, dans le 7eme arrondissement de la ville, le conducteur freine brutalement après avoir constaté que la jeune fille était en proie à son agresseur. Ce dernier alerte alors les contrôleurs qui étaient présent à bord.

Lire aussi : Une femme agressée sexuellement dans le métro lillois sans que personne ne lui vienne en aide

L’un d’eux se lancent alors à la poursuite de l’assaillant tandis que les autres se placent de chaque côté de la rue pour lui bloquer les issues. "La jeune fille m’a dit qu’elle avait été violée. Ça nous a motivé pour le rattraper encore plus vite" raconte Dominique Dourlens, qui poursuivait l’agresseur.

Son collègue, Pascal Vergnolle, intercepte alors l’individu en lui barrant la route. Celui s’est rendu rapidement et a confié sa pièce d’identité au contrôleur qui l’a conduit immédiatement au commissariat.

Publicité
Placé en garde à vue, le suspect, un Lyonnais de 26 ans, a reconnu le viol et a avoué avoir commis un autre viol dans le même quartier quelques minutes plus tôt. Lundi 27 octobre, il a été présenté au parquet de Lyon.

"Je ne pense pas être un héros, c’est un acte citoyen, et j’aimerais bien que tout le monde réagisse comme nous" a pour sa part fait savoir, modeste, Pascal Vergnolle.

 Vidéo sur le même thème : Témoignage de Lola, une perpignanaise violée en pleine rue