Un gagnant n’a pas réclamé son gain de huit millions d’euros à la Française des Jeux. La somme est donc remise en jeu ce vendredi. Tenterez-vous votre chance ?

" Monsieur le président de la Française des jeux (FDJ), je vous informe par la présente de mon refus de recevoir la somme associée à mon ticket gagnant, la violence symbolique d’une richesse inopinée, ne serait pas en adéquation avec mon mode de vie", avait déclaré Paco dans l’émission "On ne demande qu’à en rire", sur France 2.  Si sa lettre fictive s’inscrit dans un sketch, elle n'est pourtant pas très éloignée de la réalité...En effet, un gagnant ne s’est pas présenté à la FDJ pour réclamer son gain de huit millions d'euros, révèle 20 minutes ce vendredi. Est-ce par choix ou par ignorance ? Nul ne le sait. Quoiqu’il en soit, cet heureux élu de Chaise Dieu en Haute-Loire a laissé passer sa chance.

Un super Super lotoPuisqu’il n’a pas réclamé son gain datant d’aout 2011, la FDJ l'a remis en jeu ce vendredi, explique le quotidien. La cagnotte était de cinq millions d’euros et augmentera jusqu'au 5 avril tant que personne ne l’aura remportée. "Il y a aura ainsi au moins dix millions d’euros à remporter lors du Super Loto", indique le site.

Publicité
D’après la Française des jeux, les gains non-réclamés sont particulièrement rares, à peine un par an. La plus importante somme non réclamée était de 6.9 millions d’euros en 1998 jusqu'à aujourd'hui. Bien qu'il n'ait finalement pas touché d’argent, le mystérieux habitant de Chaise Dieu peut en effet se féliciter d'avoir surpasser le record de 1998.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité