Plusieurs familles de tziganes auraient quitté la ville de Thionville, lundi matin, en omettant de payer 1 500 euros de frais liés à l'enlèvement d'ordures ménagères.

La maire Les Républicains de Thionville (Moselle), Anne Grommerch, a annoncé lundi qu’elle porterait plainte contre des gens du voyage pour "abus de confiance". La raison ? Ces derniers n’auraient pas payé leurs factures liées à l’enlèvement des ordures ménagères. Ils seraient ainsi partis, lundi matin, en ne réglant "que 500 euros sur les 2 000 euros qu’ils doivent pour les ordures ménagères, ce qui représente à peine le coût de l’enfouissement de leurs 15 tonnes de déchets", a expliqué à l'AFP Anne Grommerch. Celle-ci a également indiqué que cette plainte concerne des familles arrivées le 30 août dans la municipalité à bord de 200 à 300 caravanes.

A lire aussi - Vers la construction d'un mur anti-gens du voyage entre la France et la Belgique ?

Pourtant, à leur arrivée, les gens du voyage avaient signé une convention dans laquelle ils s'étaient engagés "à régler l'eau, l'électricité, les ordures ménagères ainsi qu'à payer une quote-part très faible à l'agriculteur qui avait mis son champ à disposition", selon la maire.

Publicité
Par ailleurs, celle-ci a annoncé son intention d’écrire au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, afin de l’interpeller sur le "désengagement de l’Etat" au sujet des gens du voyage. "On nous les impose, puis on ne s’occupe de plus rien ! Le secrétaire général de la préfecture était là pour nous assurer que ce sont des gens de confiance" lors de leur arrivée, a-t-elle déclaré, révoltée.

En vidéo sur le même thème - Essonne: un maire refuse d'enterrer un bébé rom dans sa commune