Le petit Rifki avait été enlevé par Ahmed, une connaissance de la famille. Le journal Ouest France a recueilli le témoignage de l’oncle de l’enfant.

L’oncle du petit Rifki s’est confié à Ouest France sur sa rencontre avec Ahmed, le ravisseur présumé de l'enfant. Il explique que ce dernier a passer la nuit avec Rifki dans les rues de Paris.

"Avec ma sœur et ses enfants, nous sommes arrivés à Rennes, en provenance de Paris, mardi dernier, vers 23 h 30. Après deux nuits à l’auberge de jeunesse, nous nous sommes rendus dans un centre d’hébergement d’urgence" mais faute de place ils se sont reposés sur un banc. C'est là qu'ils ont fait la rencontre d'un certain Ahmed. "Je lui ai emprunté son téléphone pour appeler François, un autre homme, de la région (…) François s’est proposé de nous accueillir". Mais Ahmed les a suivis, il s'est "incrusté". Il n'a pas fait bonne impression à l'oncle de Rifki qui l'a trouvé étrange. "Ce jeune de 25 ans passait ses journées à ne rien faire, si ce n’est à jouer sur sa tablette". Le samedi, ils se sont tous rendus dans le centre-ville de Rennes ; l'oncle de Rifki est parti boire un verre avec François. "À mon retour, Rifki, qui était parti acheter des boissons avec Ahmed, avait disparu…", raconte l’oncle de Rifki.

 "Tonton Ahmed"

Publicité
Ahmed a reconnu "un geste déplacé" lors de son audition et son avocate, Emmanuelle Khan-Renault, explique que "ce geste s’est produit durant les quatre jours où Ahmed a cohabité avec la famille, sans doute vendredi". Rifiki n’a évoqué aucune violence et appelle son ravisseur "tonton Ahmed". 

Le ravisseur présumé était déjà connu pour des faits d’agression sexuelle sur mineur de moins de quinze ans

Vidéo sur le même thème - Alerte enlèvement: le petit Rifki est de retour chez lui 

 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité