Par peur d’accueillir des "terroristes déguisés", le maire Les Républicains de Roanne (Loire) s’est dit prêt à accueillir des migrants, mais uniquement s’ils sont chrétiens.

Le maire de Roanne est prêt à tendre la main aux migrants, mais pas n’importe lesquels. Au micro de France Bleu Saint-Etienne Loire dimanche, l’élu Les Républicains a en effet déclaré qu’il était prêt à ouvrir les portes de sa ville aux migrants mais à la seule condition qu’ils "soient bien des réfugiés chrétiens". Un choix qu’Yves Nicolin a justifié par sa volonté d’apporter son soutien à ces populations  "persécutées" en "Syrie par Daech" à cause de leur religion, mais aussi pour des raisons de sécurité. La chrétienté représente "une garantie suffisante" pour avoir "l’absolue certitude" que les personnes qui seront accueillies ne sont pas des "terroristes déguisés", a-t-il fait valoir.

Publicité
Des terroristes « parmi les migrants selon EstrosiLes propos d’Yves Nicolin font échos à ceux de Christian Estrosi. Le mois dernier, le maire LR de Nice avait en effet affirmé que des terroristes se trouvaient "parmi les migrants". "Nous avons des terroristes de Daech qui s’infiltrent (…) Nous le savons, les services de renseignement ne cessent de nous alerter là-dessus", avait soutenu l’édile sur France Info.

A lire aussi – Des terroristes "parmi les migrants" : vérité ou lubie d’Estrosi ?

Suite à l’annonce de l’initiative commune proposée par François Hollande et Angela Merkel la semaine dernière, la France pourrait prochainement accueillir quelques 27 000 réfugiés syriens.

Vidéo sur le même thème : Plusieurs pays européens se mobilisent pour accueillir les migrants