Ce dimanche, un jeune homme de 19 ans a planté un couteau dans le bras d’un policier alors qu’il était en pleine crise de schizophrénie.

Dimanche 14 juillet, à Saint-Herblain, en Loire-Atlantique, un jeune homme de 19 ans a blessé un policier avec un couteau. Vers 5h30 du matin, le jeune homme, ivre, est devenu complètement ingérable. En pleine crise de démence, il a menacé sa mère avec l’objet tranchant. Cette dernière, impuissante, a alors décidé d’appeler les secours. Une fois sur place, ce sont aux policiers que le jeune homme s’est attaqué. C’est l’un d’entre eux qui a reçu un coup de couteau dans le bras.

Sa mère était terroriséeLe journal Ouest France, qui a révélé l’affaire, précise que lors de sa crise, le jeune homme hurlait des propos insensés et n’était pas maîtrisable. Lorsque les quatre policiers sont arrivés dans son appartement, la mère de ce dernier était terrorisée. Elle s’était retranchée dans une pièce, tentant d’échapper aux coups de son fils, qui ne contrôlait plus aucun de ses mouvements.

Publicité
"Il n’avait pas l’intention de tuer"Après que l’un des policiers ait reçu un coup de couteau dans le bras, les trois autres ont décidé d’asperger le jeune homme de bombe lacrymogène, ce qui l’a calmé. Il est finalement revenu à lui lorsqu’il a été emmené en cellule de dégrisement, à l’hôtel de police de Nantes. Il a repris ses esprits et a alors expliqué qu’il se souvenait d’une partie des faits et qu’il regrettait profondément ses gestes. Le parquet l’a relâché, indiquant que le jeune homme "n’avait pas l’intention de tuer." Une enquête a été ouverte, celle-ci jugera si oui ou non le garçon était en pleine possession de ses moyens.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité