Deux mois après avoir avalé accidentellement son dentier, Roland Marissael est mort. Il avait perdu 30 kilos. Selon sa famille, l’établissement de santé aurait sous-estimé l’affaire.

Le drame n’a pu être évité. Roland Marissael est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l’hôpital de Zuydcoote, près de Dunkerque. Ce retraité de 85 ans avait avalé accidentellement son dentier lors d’un repas de famille mi-août.

"Il est mort parce qu'il y a eu des manquements à l'hôpital de Dunkerque"

Comme l’explique La Voix du Nord, la santé de l’agriculteur s’est détériorée très rapidement. "Il ne mangeait pas ", se souvient Jean-Jacques, son fils. "En deux mois, il a bu l'équivalent d'une cuillère à soupe d'eau, il avait perdu 30 kilos, il s'est laissé partir".

A lire aussi - Appel à témoins : traînée dans la rue, une octogénaire meurt pour 7 euros

La tragédie avait fait grand bruit car Roland Marissael avait dû garder son dentier coincé dans la gorge pendant six jours. Malgré plusieurs demandes de la famille, les médecins n’avaient pas jugé nécessaire de faire une radio de sa gorge. Finalement, l’octogénaire avait été opéré, mais trop tard.

"Il est mort parce qu'il y a eu des manquements à l'hôpital"

Publicité
L’entourage de la victime est en colère contre les médecins. Jean-Jacques reproche à l’établissement de santé d’avoir commis plusieurs fautes. "L'hôpital met sa mésaventure sur le compte de son âge sans préciser que les soignants auraient dû faire une radio de la gorge", explique le fils dans le quotidien régional. "Tout ça ressemble à un immense gâchis. Nous sommes encore plus remontés qu'au départ. Il n'est pas mort de maladie ou de vieillesse, il est mort parce qu'il y a eu des manquements à l'hôpital de Dunkerque", poursuit-il avant d’exprimer sa colère. "Je ne me sens pas bien du tout. Pour me soulager, je vais aller à l'hôpital de Dunkerque pour leur crier notre douleur. Je vais leur dire : l'assassin a réussi son coup."

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité