Le président d’honneur du Front National est revenu lundi ce qu’il pensait, à tort, être un extrait très osé du livre polémique de l’ex-compagne de François Hollande.

Il est tombé dans le panneau. Au cours d’une interview accordée lundi à La Nouvelle Editions,Jean-Marie Le Pen s’est exprimé sur le livre qui secoue la sphère politico-people depuis bientôt une semaine : Merci pour ce moment, de Valérie Trierweiler. Concédant qu’il n’en avait lu que quelques extraits glanés dans la presse et sur Internet, le président d’honneur du Front National a également expliqué qu’un passage avait particulièrement retenu son attention. Il s’agissait, selon lui, des quelques lignes décrivant la vie sexuelle de l’ex-couple présidentiel et une pratique en particulier. En d’autres termes, un passage "pornographique".

A lire aussi -Valérie Trierweiler : tous ceux que son livre agace

Valérie Trierweiler : son livre se vend à prix d'or sur Internet !

C’était un faux extrait écrit par un journaliste plaisantinProblème : ce passage prétendument tiré du livre de l’ancienne Première dame n’existe pas. Il s’agissait en fait d’une plaisanterie postée par le journaliste Alexandre Hervaud sur Twitter et que Jean-Marie Le Pen a visiblement prise au premier degré (cf. Capture ci-dessous).

Ainsi, alors que ce dernier a lâché au micro de La Nouvelle Edition : "C’est une face de notre président dont je me doutais, mais que je ne connaissais pas bien (…) On savait que c’était le baiseur casqué", l’auteur plaisantin de ce faux extrait a ensuite fait part de son étonnement sur le réseau social. "Je crois que Jean-Marie Le Pen a lu mon fake (faux) Trierweiler, si j’en crois son petit interview", a-t-il en effet posté (cf. Capture ci-dessous).

Publicité
Un message qui n’a semble-t-il pas échappé à l’ancien président du FN, lequel a confié quelques heures plus tard au Lab d’Europe 1 : "C’était paru sur le Net en disant que le président lui avait (à Valérie Trierweiler, ndlr) mis un doigt dans le cul (…) J’ai peur que ce soit une tromperie". Fort de cette mise au point, Jean-Marie Le Pen a également posté un message sur Facebook pour s’expliquer. "Je me demande si je n’ai pas été trompé par une citation qui était sur le Net et dont je n’ai pas vérifié la réalité. C’était paru sur le Net (…) Encore une fois, comme je ne l’ai pas lu, et que je me méfie de ce qui peut paraître sur Internet… J’ai peur que ce soit une tromperie", a-t-il écrit.

 Vidéo sur le même thème -Merci pour le moment : "un immense succès comme on en a tous les 10 ans