Vente en viager : l’étonnant héritage de Hugh Hefner

Les enfants de Hugh Hefner, décédé ce mercredi à 91 ans, ne seront pas forcément les principaux héritiers du millionaire. En effet, le célèbre manoir du fondateur de Playboy a déjà trouvé un acquéreur...

Le fantasque fondateur du magazine Playboy, Hugh Hefner, est décédé ce mercredi à l’âge de 91 ans. Il laisse derrière lui un immense empire comprenant la mythique revue érotique, mais aussi une fortune estimée en 2008 à 758 millions de dollars, a relevé Le Figaro. Ce n’est pas tout, l’entrepreneur a fait l’acquisition en 1970 du célèbre manoir Playboy pour 1,2 million de dollars mais il ne comptait visiblement pas le léguer à ses quatre enfants.

En effet, le domaine a été revendu en 2016 à un voisin, fils de milliardaire, Daren Metropoulos, pour 176 millions d’euros ! L’homme avait déjà racheté la propriété attenante à la Playboy Mansion en 2009 et ambitionnait de faire relier les deux maisons à la mort de Hugh Hefner.

A lire aussi : Fêtes endiablées, femmes en petite tenue... la folle vie de Hugh Hefner

Le domaine n’aurait pas vraiment été entretenu

La bâtisse, construite en 1927, est partagée en trois bâtiments principaux. De nombreuses infrastructures ont été installées dans le domaine, dont un court de tennis, un terrain de basket, une piscine et plus étonnant… un cimetière pour animaux, comme l’a expliqué Paris Match. En 2016, l'hebdomadaire rapportait que la propriété n’avait pas vraiment été entretenue ces dernières années. L’acquéreur devra donc surement s’acquitter de quelques travaux, notamment pour épurer le style gothique des appartemment auquel Hugh Aufner tenait tant. 

Concernant Playboy, c’est le plus jeune fils du multimillionnaire, Cooper Hefner, qui devrait reprendre la gestion de l'entreprise. De son côté, la dernière épouse de Hugh Efner, Crystal Harris, a renoncé a tout héritage en épousant ce dernier, a indiqué Pure People. L’homme d’affaires lui a toutefois offert une maison d’une valeur de 5 millions de dollars…

Vidéo sur le même thème : "Nous sommes tous orphelins : Hugh Hefner est mot !"

Outbrain
Publié par Jean Legeard le Thursday 28 September 2017, 15h23