Les ventes aux enchères sont souvent vues comme un monde à part, et pourtant elles attirent toujours autant de visiteurs qui sont à la recherche d'objets rares et authentiques. Découvrez ce qui fait leur succés. 

"Plus de 1 500 ventes aux enchères sont organisées avec près de 5 000 visiteurs par jour", confie Pauline De Montgolfier, la porte-parole de la maison commissaire-priseur Drouot à Planet.fr.  La société Drouot effectue chaque jour de nombreux échanges d’objets entre les acheteurs et les maisons de ventes. "Cela concerne des objets très variés comme des collection d’art asiatique, des livres mais aussi des bijoux ou objets de décoration", précise la porte-parole. La diversité et l’affluence des objets proposés par le commissaire-priseur attirent des publics nombreux et variés toujours en quête de la bonne affaire. Contrairement à d’autres maisons plus "pointues", Drouot ne se spécialise dans aucun domaine ce qui attire des personnes de tous les environs.

Aujourd'hui les ventes aux enchères apparaissent beaucoup plus ouvertes et accessibles. "Pour comparer, une exposition à succès au musée du Centre Pompidou fait environ 3 000 visiteurs par jours, le centre Drouot 5 000, c’est énorme", détaille Pauline De Montgolfier. Les objets proposés peuvent aller de produits de très grande valeur à toutes sortes d’objets du quotidien. 

Chacun peut trouver chaussure à son pied et certains sont prêts à débourser des grandes sommes pour des objets très rares. "Généralement les personnes qui ne sont pas très expérimentées investissent plutôt dans des ‘valeurs sûres’ comme les bijoux. En revanche les grands connaisseurs plutôt dans des objets plus pointus. En décembre dernier, la collection de livres de Pierre Bergé s’est vendue à 12 millions d’euros", explique Pauline De Montgolfier. 

A lire aussi : Comment acheter une maison aux enchères ?

Un critère qualité

Les ventes aux enchères offrent des objets de qualité avec l’avis d’experts, ce qui est une véritable valeur ajoutée. "Avant chaque vente, tous les objets sont exposés et expertisés", affirme la responsable. Gratuitement les acheteurs potentiels peuvent ainsi voir les objets proposés mais aussi garantis par l’avis d’experts affranchis. "C’est une sorte de musée éphémère, certains musées viennent parfois se procurer des œuvres chez nous", ajoute la porte-parole de Douot. 

Le commissaire priseur a également l’obligation d’indiquer la provenance des produits. En achetant des objets aux enchères, les visiteurs sont assurés de leur qualité, leur rareté ainsi que de leur authenticité.. C’est ce qu’il fait que ces ventes attirent toujours autant de monde, selon la société. 

Une salle, une ambiance

A la qualité s’ajoute aussi un moment agréable. "Une vente c’est un véritable spectacle, le but est de valoriser l’objet". Chaque vente a sa propre ambiance, cela dépend des acheteurs qui y participent.

Publicité
Par ailleurs les ventes aux enchères sont désormais disponibles sur Internet, avec  par exemple Drouot OnLine. Les internautes ont gratuitement accès à la liste d’objets proposés avec l’avis d'un expert et peuvent aussi enchérir en ligne.

Les ventes aux enchères sont toujours perçues comme un bon moyen de faire des affaires car elles offrent des objets que l'on ne retrouve nulle part ailleurs pour une valeur qui ne se compte pas !

En vidéo sur le même thème : Comment faire des économies : les ventes aux enchères (1/5)