Mardi, l’humoriste Stéphane Guillon et le député UMP Lionnel Luca se sont tous les deux laissés aller à plaisanter sur le crash de l’A320 de Germanwings. Mais la mayonnaise n’a pas pris…

Tourner sa langue sept fois dans sa bouche… où son doigt au-dessus de son clavier. Mardi, un drame a ébranlé l’aviation civile : un Airbus A320 de la compagnie low cost allemande Germanwings s’est crashé dans les Alpes-de-Haute-Provence. Aucun des 150 passagers et membres d’équipages n’aurait survécu à cet accident. Et alors que la plupart des victimes de ce vol censé relier Barcelone à Düsseldorf étaient espagnoles, trois jours de deuil national ont été décrétés en Espagne. Le roi Felipe VI a même interrompu sa visite d’Etat en France pour rejoindre ses compatriotes.

A lire aussi – Les première images du crash témoignent de la violence du choc

Quand certains ont tenu à exprimer leur émotion et leur soutien aux familles des victimes, d’autres ont préféré en rire. C’est le cas notamment de Stéphane Guillon. Sur Twitter, l’humoriste a en effet faut un parallèle qu’il voulait sans doute amusant entre ce drame aérien et celui survenu il y a deux semaines en Argentine. "On me dit que l’Airbus de la compagnie Germanwings avait été affrété par TF1 pour la saison 2 de Dropped. C’est une connerie ?", a-t-il écrit sur le réseau social. Une sortie qui n’a cependant pas eu l’effet escompté. Plusieurs internautes sont effet montés au créneau pour dénoncer son comportement "navrant", "minable et méprisable".

Lionel Luca a provoqué un incident à l’Assemblée

Mais Stéphane Guillon n’est pas le seul à avoir essayé de faire de l’humour autour de ce crash. Le député UMP Lionnel Luca s’y est lui aussi essayé pendant une séance à l’Assemblée. Alors que le président François Hollande a appris la nouvelle du crash en compagnie du roi Felipe VI, lequel entamait ce jour-là une visite d’Etat en France, le parlementaire de l’opposition a raillé sur twitter : "On croyait avoir perdu FH depuis ce weekend électoral meurtrier. On vient de le retrouver comme commentateur du crash de l’A320 ! Reconversion". Un message qui, là encore, se voulait certainement drôle mais qui a eu l’effet contraire. Plusieurs députés de la majorité se sont élevés dans l’Hémicycle. Plusieurs d’entre eux ont même protesté en se levant, en claquant leur pupitre et en scandant "Luca, Luca".

Publicité
Si bien que le chef de file des députés UMP, Christiane Jacob est monté au "perchoir" s’entretenir avec Claude Bartolone, le président de l’Assemblée. "Face à de tels évènements, c’est la solidarité de tous qui s’exprime, et la seule expression qui compte, c’est celle qui s’est exprimée tout à l’heure", a-t-il rappelé, faisant référence à la minute de silence observée en début de séance et mettant ains un terme au vacarme.

 Vidéo sur le même thème : Le tweet de Lionnel Luca déchaîne les parlementaires