Deux jours après la découverte de trois fœtus congelés à Lorient, la mère supposée des bébés a raconté ce qu'il s’était passé. Cela ferait plus de vingt ans qu’elle vivait avec ce lourd secret.

Mardi, les corps congelés de trois bébés étaient trouvés dans des congélateurs à Lorient. Deux jours plus tard, Laureline Peyrefitte, le procureur a livré des premières informations qui permettent de dessiner les contours de leur terrible histoire. Tous seraient nés de la même mère, une femme de 51 ans chargée des approvisionnements à la Scapêche, le premier armateur de pêche fraîche en France. Elle a depuis a été placée en garde à vue où elle a notamment raconté que les bébés étaient vivants en 1998, en 1999 et en 2003. La mère aurait accouché seule et les aurait ensuite étouffés à l’aide d’un coussin, juste après leur naissance.

Le père serait un ancien collègue à la retraite

Pendant près de vingt ans, elle aurait ainsi vécu avec ce lourd secret. Ce n’est que récemment que la mère aurait commis l’erreur qui a conduit à la découverte des trois foetus. En mars dernier, alors qu’elle déménageait, elle aurait sortis les trois sac de son congélateur pour les cacher dans ceux de la Scapêche. Plusieurs mois plus tard, mardi plus précisément, elle serait allée en récupérer deux pour les amener à son nouveau domicile, avec sans doute l’intention d’aller chercher ensuite le troisième. Mais ce même jour, un de ses collègues l’a découvert dans la chambre froide d’un bateau de la société.

Publicité
Une enquête a été ouverte et des analyses ADN vont être effectuées pour déterminer avec certitude le lien entre cette femme et les trois fœtus. Quant au père, il s’agirait d’un ancien membre de la Scapêche aujourd’hui à la retraite. Les analyses devraient également permettre de le certifier. Mère d’un enfant de 25 ans, la salariée de la Scapêche risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Lorient, Infanticide

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité