Chaque année, au mois de mai, ont lieu les Saints de glace. Une période redoutée car elle peut marquer le retour du froid et du gel.

Selon des croyances populaires datant du Moyen-Âge, les 11, 12 et 13 mai sont les "Saints de glace". A cette période, une vague de fraîcheur peut avoir lieu entraînant des gelées tardives, rapporte Météo France. Une fois ces trois jours passés, l’on n’aurait plus à craindre le gel et l’hiver serait bel et bien terminé.

Ces trois "Saints de glace" sont Saint Mamert (fêté le 11 mai), Saint Pancrace (12 mai) et Saint Servais (13 mai). La tradition populaire veut que ce trio incarne le retour du froid, comme le suggèrent plusieurs dictons : "Avant Saint-Servais, point d'été ; après Saint-Servais, plus de gelée", "Saint-Servais, Saint-Pancrace et Saint-Mamert font à trois un petit hiver". Encore aujourd'hui, certains agriculteurs attendent la fin de cette période pour planter leurs cultures.

A lire aussiMétéo : au fait, c'est quoi les giboulées ?

Pas de gel au Saints de glace cette année

Ces dictons n’ont cependant pas toujours été confirmés dans la réalité selon Météo France. En 2016, les Saints de glace avaient été très doux et des petites gelées isolées avaient eu lieu dans le nord autour des 15 et 16 mai. En 2013, le mois de mai avait été extrêmement froid mais sans gel. Quelques gelées avaient été observées localement une dizaine de jours plus tard, autour du 25 mai.

Publicité
Pour cette année, Météo France ne prévoit pas de gel pour les Saints de glace qui auront lieu de jeudi à samedi. Après quelques gelées localisées dans le nord de la France en début de semaine, les températures minimales ont augmenté de manière significative à partir de mercredi.

En vidéo - Météo : les "Saints de glace" plutôt secs cette année