Le cadavre d’une femme souffrant de dénutrition a été retrouvé à Tourcoing. Quelques mois plus tôt, sa tutelle était devenue "caduque".

Cela faisait plusieurs mois qu’elle était morte, mais personne n’en avait parlé avant que La Voix du Nord ne révèle l’affaire. Le 27 avril dernier, Sylvie Velghe, une habitante de Tourcoing (Nord) de 33 ans, a été retrouvée morte à son domicile.

Appelés par des voisins se plaignant d’une odeur suspecte, les pompiers l’ont découverte momifiée. La défunte, qui ne pesait plus que 29 kilos, serait morte de faim des mois avant l’intervention. D’après les considérations des médecins légistes, elle se serait affamée. La justice ne prévoit pas d’ouvrir une enquête.

À lire aussi - Côtes-d'Armor : une femme de 28 ans jugée pour avoir épousé un octogénaire placé sous tutelle

Une mort isolée

Sylvie Velghe avait perdu sa mère en 2011. Depuis, elle vivait recluse en compagnie de son chat, mort avec elle. Sa tutelle, établie en vertu de sa fragilité, datait de 2013. Un organisme indépendant s’occupait de gérer ses biens et de surveiller son état. Interrogés par La Voix du Nord, ses voisins évoquent une personne "discrète", "qui avait l’air très fatigué". Un comportement qui explique pourquoi ils ne se sont pas alarmés de son silence.

Publicité
D’après le journal, un médecin aurait tenté de la contacter pour effectuer les examens médicaux requis par la procédure, sans succès. Elle ne s’était pas présentée au tribunal chargé du renouvellement de la tutelle. Faute de nouvelles de sa part, elle a été déclarée "caduque", en décembre, par le tribunal d’instance.

Vidéo dans le même thème - Un précaire sur deux ne mange pas à sa faim

Publicité