A Paris, les policiers se pensent-ils hors-la-loi ? Selon une note de la préfecture de police, le nombre de leurs infractions au code de la route a augmenté de 49 %.

Les policiers parisiens se pensent-ils hors-la-loi ? Selon une note de service envoyée à la fin du mois d'août 2016 par le directeur de cabinet du préfet de police de Paris, les policiers prennent trop de PV.

Dans cette note, consultée par RTL, le nombre d'infractions au code de la route de la part des forces de l'ordre a augmenté de 49 % au premier semestre de l'année. Les infractions sont diverses : excès de vitesse, feux rouges grillés, stationnements gênants. 

A lire aussi Excès de vitesse : une faille peut faire sauter vos PV

Les syndicats de police n'apprécient pas la remontrance

Sauf urgence, la note rappelle que ces comportements doivent être exceptionnels. En résumé, les policiers doivent se plier au mêmes règles que les simples quidams.

Publicité
Selon RTL, les syndicats de police n'ont pas trop apprécié cette note qui s'inscrit dans un contexte marqué par l'état d'urgence. "Ils craignent qu'à présent, en plus de leur travail, ils doivent rédiger un rapport pour se justifier d'avoir commis une infraction au code de la route au cours d'une intervention", note la radio.

Vidéo sur le même thème : Privatisation des radars mobiles : vers une course aux PV ?  

Publicité