Un sondage OpinionWay pour Belambra révèle que pour certains grands-parents c’est une "corvée" de s’occuper des petits-enfants pendant les vacances.

Selon un sondage OpinionWay pour Belambra, publié ce mercredi, pour un quart des Français ayant un enfant de moins de 18 ans ce n’est pas toujours une partie de plaisir de s’occuper de leurs petits-enfants en vacances.

Comme le rapporte Metronews, la France compte aujourd’hui 15 millions de grands-parents qui assurent 23 millions d’heures de garde par semaine. Les grands-parents sont devenus en quelque sorte des super-nounous gratuites.

Lire aussi - Plus de 15 millions de grands-parents en France

Mieux vaut avoir les petits-enfants en photo

Selon ce sondage réalisé les 14 et 15 janvier auprès d’un échantillon représentatif de la population adulte, 62% des Français considèrent que les parents exagèrent en confiant dès qu’ils le peuvent leurs enfants aux grands-parents. Les parents abuseraient de cette solution pratique et économique.

Publicité

Quelque 65% pensent par ailleurs que c’est un soulagement pour les grands-pères et grand-mères de voir repartir les petits-enfants à la fin des vacances. Garder les petits-enfants génèrerait une forme de stress chez les papys et mamies. Les deux-tiers (67%) des plus de 65 ans estiment d’ailleurs qu’il vaudrait parfois mieux "les avoir en photo" que de les prendre en vacances.

Les contraintes mises en cause sont le bruit et l’agitation générés par les petits-enfants selon 65% des Français interrogés, la surveillance constante pour 45%, la difficulté à faire participer les petits-enfants à ses propres activités (expositions, musées…) pour 29% et le manque de temps pour soi pour 15%. Les grands-parents d’aujourd’hui ont changé, ils veulent profiter de la vie. De plus, un Français sur trois envisage de partir à l’étranger à la retraite.

Lire aussi - Qui sont les grands-parents d'aujourd'hui ?

Lien familial et transmission de valeurs

En revanche, 83% des Français pensent que les grands-parents apprécient de partir en vacances avec leurs petits-enfants.

Et 92% estiment que c’est une bonne chose car cela renforce le lien familial. En effet, pour le sociologue Ronan Chastellier : "cette parenthèse permet de nouer des liens intergénérationnels privilégiés et complices et offre aux enfants un réel espace de liberté". Les grands-parents transmettent des valeurs aux petits-enfants.

Vidéo sur le même thème : Garder ses petits-enfants en vacances: une rupture avec le rythme des grands-parents d'aujourd'hui ?