Le procès des parents de la petite Fiona, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, entre dans sa deuxième semaine. Les grands-parents de la fillette se confient enfin sur cette affaire. 

Le procès de Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, et du beau-père, Berkane Makhlouf, entre dans sa deuxième semaine. Dans une interview accordée au Dauphiné Libéré ce lundi, les grands-parents de la petite Fiona, disparue tragiquement en 2013, expliquent que leur petite fille était "agréable", "jolie", avant d’ajouter : "C’était notre petite princesse".

La mère et le beau-père de Cécile Bourgeon croient toujours en l'innoncence de leur fille. Ils sont persuadés que son discours devant la cour d’assises de Haute-Loire est franc malgré le fait qu'elle ait menti en déclarant que sa fille avait été enlevée : "C’est vrai que son gros handicap, c’est d’avoir menti à la France avec ce scénario de l’enlèvement au départ". 

Cécile Bourgeon "n’a pas peur de la vérité"

Cécile Bourgeon affirme toujours ne pas savoir où se trouve le corps de sa fille. Sa mère et son beau-père ont indiqué au Dauphiné Libéré : "Elle-même réclamait à la justice d’être hypnotisée ou d’avoir recours à des médicaments pour lui permettre de retrouver la mémoire. Cela lui a été refusé, parce que c’est illégal. Mais elle n’a pas peur de la vérité".

Publicité
Cependant, comme ils ont expliqué dans l’interview, leur but n’est en aucun cas de prouver l’innocence de leur fille dans cette affaire, mais plutôt de connaître la vérité : "Fiona a-t-elle subi des violences ? A-t-elle avalée de la drogue ou des médicaments ? Rien n’établit avec certitude dans le dossier que Cécile frappait sa fille", ont-ils déclaré. 

Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf encourent jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle. Les jurés devraient rendre leur verdict vendredi prochain, informe 20minutes.

En vidéo sur le même thème : Affaire Fiona: le procès en appel s’ouvre ce lundi

mots-clés : Affaire fiona

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité