Pour leur premier coup d'éclat en Tunisie, les Femen se sont retrouvées sous les verrous. Venus manifester à Tunis contre l'arrestation d'Amina, une Femen tunisienne qui attend aujourd'hui son procès, deux Femen Françaises et une Femen allemande ont été arrêtées par la police. Elles attendent leur jugement.

Les Femen manifestent à Tunis

Les Femen n'avait encore jamais mené d'action dans le monde arabe. Trois sextrémistes, deux Françaises et une Allemande, ont envahi le devant du palais de Justice de Tunis, pour protester ocntre l'arrestation d'Amina, une Femen tunisienne. Arrêtée pour possession illégale d'une bombe lacrymogène alors qu'elle venait de taguer le mot "Femen" sur un muret, elle attend aujourd'hui son procès. Mais l'action des militantes aux seins nus n'a été appréciée. Arrêtées par la police et les passants, elles devraient être traduites en justice : l'attentat à la pudeur peut coûter jusqu'à six mois de prison en Tunisie.

© Femen/Facebook

Publicité