Les internautes se lâchent sur les réseaux sociaux. Depuis que l’affaire Claude Guéant a éclaté, chaque internaute a son propre faux tableau à vendre. Retour sur le phénomène des « croûtes de Guéant. »

Claude Guéant, ancien ministre de l’Intérieur, a expliqué sur tous les plateaux télévisés depuis le début de la semaine que les 500 000 euros trouvés sur son compte proviennent d’un virement d’un avocat étranger pour la vente de deux tableaux du peintre flamand Andries Van Eervelt. Cette explication fait beaucoup rire les internautes qui ont pour l’occasion eux aussi leur propre « croûte » à vendre. Afin de regrouper toutes ces trouvailles, un compte Tumblr a été ouvert : untableaupourgueant.tumblr.com. Chacun y publie son photomontage plus ou moins drôle accompagné d’un prix parfois exorbitant.

Même les twittos qui n’ont pas d’idée de « croûte » se sont eux aussi amusés. Les jeux de mots ont fusé, à l’instar de celui-ci : « Déjeuner sur le blé », ou de celui-là : « Money Lisa. Un tableau pour Guéant »

Publicité
Alors que Roselyne Bachelot lançait à son égard dans l’émission le Grand Huit : « Soit c’est un voleur soit c’est un menteur », l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy a reçu le soutien de Jean-François Copé, qui « ne doute pas de sa sincérité ». Le Président de l’UMP a par la suite confié, toujours au micro d’Europe 1, que « par principe, je respecte la présomption d’innocence. » 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :