Un Niçois de 71 ans a déclaré la guerre aux "12 coups de midi" diffusés sur TF1. Accusant l'émission d'être "truquée", la production a répondu ce mardi.

Michel Le Pivert, retraité niçois de 71 ans, avait pu réaliser son rêve : participer à son jeu télévisé favori. Mais un an après sa participation aux "12 coups de midi", l'homme a déchanté, a rapporté le quotidien Nice Matin. Sur son blog Les12coupsblog.fr, étrangement désactivé ce mercredi, le plaignant dénonçait la triche et le mauvais accueil dont il aurait été victime sur le plateau de l'émission phare de TF1.

Le septuagénaire se dit atteint "d'une véritable blessure d'amour-propre." Selon lui, "le jeu est truqué, la difficulté des questions varie en fonction des candidats". Michel Le Pivert, qui était venu joindre l'utile à l'agréable pensant gagner de quoi mettre un peu de beurre dans les épinards tout en passant un bon moment de télévision, est aujourd'hui profondément déçu. L'homme, frustré par l'accueil et "le fait de ne pas pouvoir placer ses anecdotes rigolotes sur le plateau alors que d'autres ont pu le faire", souhaite aujourd'hui "casser l'image du gentil Jean-Luc Reichmann et de son émission."

A lire aussi : Combien gagnent les jurés des émissions de télé realité ?

Pour Endemol, le mécontent n'est qu'un mauvais joueurSi le retraité se targue d'avoir "2.300 visites par jour" sur son blog, son projet de nuire à l'un des animateurs les plus populaires du Paf pourrait bien ne jamais aboutir. "Je regrette qu'il n'ait pas passé un bon moment, et qu'il ne se soit pas amusé. Pourtant, on a été polis et gentils, l'objectif pour nous est que les joueurs soient bien considérés. Le respect est une de nos valeurs primordiales. J'y tiens comme à la prunelle de mes yeux", a défendu François Guillard, directeur des programmes en charge des jeux d'Endemol qui produit "Les 12 coups de midi", jeu fétiche de la mi-journée sur TF1, dans les colonnes de Nice Matin.

Publicité
"Nous avons eu affaire à un mauvais joueur. Bien sûr qu'il n'y a pas de triche, c'est complètement faux. Les questions sont minutieusement élaborées par notre rédaction et ces dernières sont réalisées pour tous les niveaux. (...) une question difficile pour un candidat peut s'avérer évidente pour quelqu'un d'autre. S'il souhaite continuer à écrire son blog qu'il le fasse, ce n'est pas de la diffamation. Sur le blog il y a sept commentaires d'internautes en sept mois dont une partie contre lui !", s'est-il par ailleurs exprimé.

Vidéo sur le même thème : Jean-Luc Reichmann, surpris et mort de rire