Kristina Rady, l’ex-épouse de Bertrand Cantat, avait été retrouvée pendue à son domicile en janvier 2010. L’enquête avait alors conclu au suicide, mais celle-ci vient d’être rouverte à la demande de ses proches afin d’éclaircir certains points sur les circonstances de sa mort.

© Abaca Press

Bertrand Cantat pourrait être de nouveau entendu dans le cadre de l’enquête sur la mort de son ex-femme, Kristina Rady. Retrouvée pendue à son domicile en janvier 2010, l’enquête alors menée avait conclu au suicide. Mais ses proches ont toujours contesté cette version et demandent, depuis plusieurs mois, la réouverture de l’enquête. Ce serait chose faite d’après les informations d’Europe 1.

Les proches de Kristina pas convincus par la thèse du suicideUn long message laissé par Kristina Rady sur le répondeur de ses parents quelques mois avant sa mort vient en effet d’être versé au dossier. Elle y raconterait les violences, physiques et psychologiques, que lui faisaient subir Bertrand Cantat. Interrogé au moment du drame, Bertrand Cantat, qui était sorti de prison trois ans plus après avoir été condamné pour avoir mortellement frappé Marie Trintignant, n’avait alors pas été mis en cause. Mais depuis plusieurs mois, François Saubadu, le dernier compagnon de Kristina Rady, ainsi que ses parents, accusent le chanteur de ne pas être étranger au décès de la jeune femme et réclament justice.

Publicité
« Cette décision est très surprenante »A la lumière de ces nouveaux éléments, Bertrand Cantat pourrait donc être à nouveau entendu dans le cadre de l’enquête. Selon son avocat, « cette décision est très surprenante ». « Il est regrettable que la justice cède à des pressions médiatiques exercées par des personnes extérieures qui ne savent rien, n’ont aucune légitimité et méprises les intérêts des enfants de Kristina Rady et Bertrand Cantat et la volonté des parents de Kristina Rady » a déclaré Me Aurélien Hamelle sur les ondes d’Europe 1.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :