Christine Angot a fait beaucoup parler d’elle ce week-end sur le plateau d'On n’est pas couché sur France 2. Auteure, chroniqueuse, scénariste, Planet fait le point sur cette personnalité souvent clivante.

L’Inceste, le roman qui l’a fait connaître

Avant d’être chroniqueuse pour l’émission de France 2, Christine Angot est auteure. Elle s’est fait connaître en 1999 avec la publication de son roman l’Inceste, où il est question d’une relation homosexuelle de quelques mois mais aussi d’une relation entre la narratrice et son père.

Les réactions sont très vives lors de la publication et le livre suscite à la fois critiques assassines et élogieuses.

L’ouvrage s’écoule rapidement à plus de 50.000 exemplaires et est traduit dans près d’une dizaine de langues. "Moi je ne raconte rien, j’écris. Je ne suis pas quelqu’un qui écrit quelque chose, je suis quelqu’un qui écrit, déjà, donc je ne peux pas écrire un inceste, encore moins le mien et je ne peux pas écrire une rupture. J’écris moi, mais ce n’est pas la même chose de dire que je raconte mon histoire", dira-t-elle sur le plateau de Thierry Ardisson peu après la sortie.

Publicité
Au Monde, près de 15  ans après, elle dira : "Mon père est mort deux mois après la sortie de L’Inceste, une réussite. Je me suis dit : “Eh ben, pas mal.” Je trouve que c’est pas mal, qu’il soit mort."

Nombreux sont ceux qui ont classé Christine Angot dans la catégorie auto-fiction, lui reprochant d’écrire ‘’trop’’ sur sa vie.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité